Cagnotte pour FIV : guide sur les coûts, le financement et les traitements

| 9 min read Stratégie de collecte de fonds

Fonder une famille est un moment formidable, mais il n’est pas rare que ce cheminement soit plus difficile et plus cher que vous ne l’espériez.

Selon l’institut Office of Women’s Health, aux États-Unis, environ 10 % des femmes en âge de procréer sont déclarées infertiles. Si vous-même ou une personne de votre entourage êtes touché par cette triste nouvelle, il est important pour vous d’être au courant des démarches qui vous attendent et des aides qui s’offrent à vous.

Quel type d’assistance médicale à la procréation (AMP) est le plus adapté à votre situation ?

Après avoir consulté votre médecin pour rechercher les causes possibles de l’infertilité, vous avez sans doute déterminé que la procréation naturelle n’était pas une option viable pour vous. Il est donc temps de considérer toutes les possibilités avant de choisir le type d’assistance médicale à la procréation (AMP) qui vous convient le mieux.

1. Traitements médicamenteux 

Il existecinq types de médicaments généralement prescrits pour lutter contre l’infertilité chez la femme. Ils sont généralement utilisés en premier recours pour favoriser la procréation. Cependant, ils ne sont pas recommandés dans tous les cas, car certains d’entre eux peuvent entraîner des complications selon l’âge et l’état de santé de la personne traitée.

2.  Insémination artificielle (IA)

Cette méthode est généralement choisie en cas d’infertilité masculine et s’avère moins onéreuse que la fécondation in vitro, ou FIV. Pourtant, de nombreuses études montrent que plusieurs tentatives d’IA sont nécessaires avant que la fécondation n’ait lieu. En outre, chaque cycle coûtant environ 3 000 dollars, cette option abordable au premier abord peut vite entraîner des dépenses considérables.

3. Fécondation in vitro (FIV)

Plus de 3 millions de bébés sont nés grâce à cette incroyable procédure, selon le service d’informations sur la santé WebMD. Avec un taux de réussite impressionnant de 41 % chez les femmes de moins de 35 ans, il s’agit de l’un des traitements les plus recherchés. La FIV coûte plus de 12 000 dollars par cycle de traitement, de nombreux couples préfèrent donc explorer d’autres options avant d’envisager cette procédure. Pour déterminer le prix approximatif de votre FIV, vous pouvez utiliser cet outil de calcul (en anglais).

Trois manières de financer les coûts de vos traitements FIV

Seuls 15 états américains exigent que l’AMP soit prise en charge par les assurances ; vous êtes donc susceptible de devoir envisager d’autres sources de financement pour vous aider.

1. Subventions pour FIV

De nombreux organismes proposent un soutien financier sous forme de bourses ou de subventions. Chaque site précise ses conditions de financement afin que vous puissiez déterminer facilement si vous-même ou le couple concerné êtes éligibles.

  • La Cade Foundation décerne deux fois par an une bourse nommée « The Family Building Grant », qui accorde une somme de 10 000 dollars pour couvrir les frais liés aux traitements contre l’infertilité et à l’adoption.
  • Parental Hope propose deux offres de subvention destinées à participer au financement de traitements contre l’infertilité à l’Institute for Reproductive Health, aux États-Unis.
  • Baby Quest Foundation est une association 501(c)(3) à but non lucratif qui attribue des bourses permettant de compenser les coûts élevés de médicaments nécessaires à un traitement contre l’infertilité.

2. Programmes de partage des risques et de financement pour FIV

Ces organismes visent à apporter des solutions aux couples en les aidant à gérer leurs finances lors d’une procédure de procréation médicalement assistée.

  • Lending Club propose des prêts adaptés à vos besoins médicaux et crée des plans de remboursement personnalisés visant à faciliter le financement de procédures extrêmement coûteuses.
  • Shady Grove Fertility offre une réduction sur le coût du traitement si celui-ci ne résulte pas en une grossesse ou une naissance vivante dans un délai donné.
  • Glow First favorise l’assistance mutuelle grâce à une application mobile sur laquelle chaque membre contribue à hauteur de 50 dollars par mois. Ensuite, à la fin de chaque cycle, les bénéfices sont partagés entre les personnes pour lesquelles la fécondation n’a pas abouti.

3. Cagnottes pour FIV

Cette méthode de financement participatif connaît une popularité croissante depuis quelques années. Partout dans le monde, il est ainsi devenu plus simple d’utiliser les réseaux sociaux pour lever les fonds nécessaires au financement de ces traitements onéreux. Depuis 2010, des milliers de cagnottes pour FIV ont vu le jour sur GoFundMe.

Conseils pour le financement d’une FIV

Fixez les objectifs de votre cagnotte

Chaque levée de fonds réussie comment par l’élaboration d’un plan d’action. Nous sommes à votre disposition pour vous aider à déterminer les objectifs de votre cagnotte. Cela commence par le choix d’un montant. Comme pour toute autre procédure médicale, il est essentiel de tenir compte du prix de la procédure même, mais également de toutes les dépenses qui peuvent s’y ajouter, notamment les congés sans solde, les médicaments coûteux, le transport ou encore la franchise médicale.

Racontez votre histoire de façon claire et honnête

Même si vos proches et votre famille connaissent déjà votre parcours, le fait de le raconter peut faire toute la différence pour votre cagnotte. Sur la page dédiée à celle-ci, racontez votre histoire de façon claire et en toute honnêteté : partagez votre expérience personnelle, des photos ou même des vidéos. Il s’agit de l’histoire à laquelle vous invitez les donateurs à participer. Consultez notre article sur la rédaction de l’histoire de votre cagnotte pour connaître tous nos conseils.

Soyez présents sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux ont le pouvoir de transmettre le récit de votre FIV à votre famille, vos amis, les amis de vos amis et même de nombreux inconnus compatissants à travers le monde. Lorsque vous publiez un lien vers votre cagnotte sur les réseaux sociaux, demandez à vos proches de le partager. Vous pouvez également créer un hashtag spécifique à votre cagnotte pour la rendre encore plus personnelle ; cela permettra aussi à tout le monde de suivre votre aventure plus facilement. Pour raconter en détail votre histoire, pensez aussi au blog. Pour d’autres conseils sur l’utilisation des réseaux sociaux lors d’une campagne de crowdfunding, découvrez notre article dédié.

Impliquez vos donateurs dans l’aventure grâce aux communiqués

Il est essentiel de publier régulièrement des nouvelles concernant votre progression. Vos soutiens seront ainsi tenus au courant et les donateurs potentiels pourront constater l’importance de leur don. Partagez votre gratitude et transmettez un message d’espoir à vos lecteurs. Si vous communiquez régulièrement avec vos donateurs, ceux-ci seront plus susceptibles de contribuer à nouveau. Pour plus d’aide sur la publication de communiqués, lisez notre article « Comment rédiger un communiqué pour votre cagnotte ».

Remerciez vos soutiens

Dans la sphère du crowdfunding, certaines règles et bonnes pratiques sont à respecter concernant les remerciements aux donateurs. Il ne s’agit pas seulement d’une question de bonnes manières : dans ce cas précis, la cause vous touche personnellement. Prenez un instant pour vous familiariser avec notre guide essentiel pour remercier les donateurs.

wife, husband, and son holding sonogram of baby
Cagnotte Toni’s In Vitro (IVF) Journey

Exemples de cagnottes réussies sur GoFundMe

Les cagnottes pour fécondation in vitro réussies peuvent servir de modèles pour votre propre collecte de fonds. Prenez note de la façon dont ces familles racontent leur parcours, publient des communiqués et bien plus :

1. Love Notes for Baby H – (IVF Funds)

Après 8 ans de mariage et 4 ans de tentatives infructueuses, Courtney et Bridger Harrison ont tout essayé et dépensé la moindre de leurs économies pour avoir le bébé qu’ils attendaient tant. Consciente de l’épreuve émotionnelle que traversait sa meilleure amie, Shiann Chambers a décidé d’intervenir et a créé une cagnotte GoFundMe expliquant leur détresse. En six mois, elle a levé assez de fonds pour les aider à financer une FIV et offrir au couple un bonheur doublement merveilleux : des jumeaux !

2. Believing for a Baby for The Rogers

Rachael Rogers et son mari, Matthew, ont essayé tous les moyens possibles et imaginables pour que Rachael tombe enceinte. Après des mois passés à prendre des vitamines et des vacances, essayer les séances d’acupuncture et prier avec ferveur, le couple a enfin décidé de faire appel à des experts. Le premier diagnostic était décourageant : Rachael souffre d’endométriose. Il était temps d’essayer la FIV, mais le coût de la procédure, qui s’élevait à 20 000 dollars avait de quoi les rebuter. Rachael a donc lancé une cagnotte GoFundMe, où elle a partagé l’histoire de sa famille au fil des mois. Il n’a pourtant pas fallu longtemps pour que le couple atteigne son objectif : en trois mois, ils ont rassemblé les 20 225 dollars nécessaires pour couvrir les frais médicaux. Aujourd’hui, ils sont parents d’une petite fille et sont au comble du bonheur.

Dès aujourd’hui, levez des fonds pour votre FIV

Les cagnottes dédiées au financement des fécondations in vitro sont tout à fait adaptées à la plateforme de crowdfunding proposée par GoFundMe et sa communauté généreuse. N’attendez plus : lancez gratuitement votre cagnotte maintenant. 

Lancer gratuitement une cagnotte pour FIV