Stop the Pain in Burkina Faso

[Texte en français : défilez vers le bas]

This campaign will remain active until autumn 2019, when we plan a major national conference in Burkina Faso to address and help solve this issue. Donations received until then will bring us closer to our target and help us cover the costs of this project. Thank you!

Imagine a close relative of yours has terminal cancer and cries out in agony because their doctor can't provide them with morphine.

 
Ms. ZF (above) is one of the thousands of cancer patients in Burkina Faso who suffer the agony of severe pain without effective medication - a problem that afflicts most low-income countries. Cost isn't the main issue: morphine is cheap to produce. But most doctors aren’t trained to treat pain, and strict regulations based on unfounded fears make it difficult for doctors to prescribe morphine and for patients to obtain it. The result is a terrible pain epidemic, reported in The New York Times and detailed in a comprehensive report in the medical journal The Lancet, and also described recently in New Humanist.

Yet this is a solvable problem: in Uganda they have trained doctors and nurses and successfully made liquid oral morphine available to patients in need.

We want to #StopThePain in Burkina Faso by ensuring that all patients in severe pain can have access to morphine.
 
OPIS (Organisation for the Prevention of Intense Suffering) advocates for a compassionate society where the prevention of pain and suffering of all sentient beings is given the highest priority. You can read about our work on access to pain relief, including our event at the UN Human Rights Council in Geneva. We are working closely with Hospice Burkina, the palliative care association of the West African country of Burkina Faso, to make pain relief an integral part of the country's medical system.
 
This crowdfunding campaign will support our efforts, allowing us to create advocacy tools, conduct media outreach, and organise a national conference in Burkina Faso on pain relief and palliative care, bringing together government officials, doctors, pharmacists and others to develop concrete solutions for the thousands of patients suffering from severe pain.

Thank you for any support you can offer. Please also share this campaign with others!

Jonathan Leighton, PhD 
Executive Director, OPIS

Martin Lankoandé, MD
Executive Director, Hospice Burkina


36346724_1547988718747660_r.jpegJonathan Leighton of OPIS and Martin Lankoandé of Hospice Burkina during a recent work meeting in Belgium


36346724_1547898203105486_r.jpeg

Français/French:


Imaginez qu'un de vos proches parents soit atteint d'un cancer en phase terminale et qu'il crie de douleur parce que son médecin ne peut lui donner de morphine.
 
Mme ZF (ci-dessus) est une des milliers de patients atteints de cancer au Burkina Faso qui souffrent de douleurs aiguës sans médicaments efficaces - un problème qui touche la plupart des pays à faible revenu. Le coût n'est pas le problème principal : la morphine est peu coûteuse à produire. Mais la plupart des médecins ne sont pas formés pour traiter la douleur, et les règlements fondés sur des craintes non fondées font qu'il est difficile pour les médecins de prescrire de la morphine, et pour les patients de l'obtenir. Le résultat est une terrible épidémie de douleur, rapportée dans le New York Times et détaillée dans un rapport de la revue médicale The Lancet.

Pourtant c'est un problème qui peut être résolu : l'Ouganda a fait la démonstration qu'il est possible de fournir de la morphine orale liquide aux patients dans le besoin.

Nous voulons stopper la douleur (#StopThePain) au Burkina Faso en nous assurant que tous les patients souffrant de douleurs intenses puissent avoir accès à la morphine.

OPIS (Organisation pour la prévention de la souffrance intense) plaide pour une société plus compassionnelle où la prévention de la douleur et de la souffrance de tous les êtres sensibles est la priorité absolue. Vous pouvez vous renseigner sur notre travail sur l'accès au soulagement de la douleur, y compris notre événement au Conseil des droits de l'homme de l'ONU à Genève. Nous travaillons en étroite collaboration avec Hospice Burkina, l'association de soins palliatifs du Burkina Faso, à faire du soulagement de la douleur une partie intégrante du système médical de ce pays.
 
Cette campagne de crowdfunding soutiendra nos efforts, nous permettant de créer des outils de plaidoyer, de mener des campagnes médiatiques, et d'organiser dans la première partie de cette année une conférence nationale au Burkina Faso sur le soulagement de la douleur et les soins palliatifs, réunissant des responsables gouvernementaux, des médecins, des pharmaciens et d'autres intervenants pour développer des solutions concrètes pour les milliers de patients souffrant de douleur extrême.

Merci de votre soutien, quel qu'il soit ! S'il vous plaît aussi partagez cette campagne avec d'autres !

Jonathan Leighton, PhD
Directeur exécutif, Organisation pour la prévention de la souffrance intense

Martin Lankoandé, MD
Directeur exécutif, Hospice Burkina

Dr. Martin Lankoandé, fondateur de Hospice Burkina, parle de leur stratégie d'assurer des soins palliatifs à tous qui en ont besoin

Donations (0)


  • Anonymous 
    • €300 
    • 1 d
  • Anonymous 
    • €800 
    • 1 mo
  • Hugh Panton 
    • €2,700 
    • 1 mo
  • Anisha Zaveri 
    • €20 
    • 2 mos
  • Anonymous 
    • €1,000 
    • 4 mos

Fundraising team: OPIS-Burkina Faso Initiative (3) 


Jonathan Leighton 
Organizer
Raised €2,086 from 20 donations
Palma De Mallorca, IB, Spain

Manu Herrán 
Team member
Raised €1,170 from 9 donations
Sorin Paul Ionescu 
Team member
This team raised €7,855 from 42 other donations.
  • #1 fundraising platform

    People have raised more money on GoFundMe than anywhere else. Learn more

  • GoFundMe Guarantee

    In the rare case that something isn’t right, we will refund your donation. Learn more

  • Expert advice, 24/7

    Contact us with your questions and we’ll answer, day or night. Learn more