Main fundraiser photo

Dons pour les femmes déplacées à l'est de la RDC

Donation protected
« Quand on veut développer un pays, aider une famille il faut miser sur la femme »

Depuis plusieurs années, la région des Grands Lacs et plus particulièrement l’Est de la République Démocratique du Congo est marquée par des conflits menés par des groupes armés causant ainsi une instabilité, une insécurité et une criminalité sans précédent dans la région.

Selon différents rapports, le nombre des décès dans cette région s’élève à plusieurs millions des personnes, ce qui fait du conflit congolais le plus meurtrier depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. On estime que le nombre de pertes civiles dans les conflits actuels avoisine les 90 %, elles concernent pour la plupart des femmes et des enfants.



Bien que les conséquences des conflits armés frappent les communautés dans leur ensemble, elles affectent plus particulièrement les femmes et les filles du fait de leur statut social et de leur sexe. Les parties impliquées dans des situations de conflit pratiquent souvent le viol des femmes et ont parfois recours au viol systématique comme tactique de guerre. Le meurtre, l’esclavage sexuel, la grossesse et la stérilisation forcée constituent d’autres formes de violence à l’égard des femmes commises dans le contexte de conflits armés. En dépit de ces actes, les femmes ne doivent pas simplement être perçues comme des victimes de guerre. Elles assument aussi un rôle clé en assurant la survie de leur famille pendant ces périodes de troubles et de destruction et sont particulièrement impliquées dans les mouvements de défense de la paix aux niveaux élémentaires, sensibilisant leur communauté à une culture de la paix.

Le nombre croissant des conflits armés et des violations qui persistent contribue à multiplier le phénomène des déplacements internes forcés et à grossir les vagues de réfugiés. On estime que les personnes déplacées sont dans plusieurs cas sont des femmes et des enfants et on peut atteindre les 90 % pour certaines populations de réfugiés. Les déplacements massifs de population ont privé des communautés entières de leur source de revenue, de nourriture et de soins de santé exacerbant au passage la situation de précarité des femmes contraintes de prendre soin de leur famille dans les conditions terrible des camps de déplacés. La promiscuité au quelle sont confrontées les femmes déplacées de guerre, le manque d’emploi ainsi que l’absence de toute perspective économique exposent les femmes déplacées à différents types de dangers et d’exploitations dont les violences sexuelles.

Malgré toutes les situations énumérées ci-haut, les femmes jouent un rôle central dans la couche économique principalement en milieu rural, elles constituent la colonne vertébrale économique de la région. Ainsi, dans le but de faire recouvrir la dignité à la femme déplacée de guerre face aux conséquences néfastes des conflits armés et redonner à la femme son rôle de pilier économique de la société, il est urgent de procurer à ces femmes les outils nécessaires pouvant leur permettre de retrouver leur place dans l’économie et se réintégrer au sein de la société.

C’est dans le souci de répondre à cette problématique, Congolicious Foundation, une association à but non lucratif Congolais, dans son soucis d’apporter une assistance aux déplacés, elle met en place une initiative destinée à autonomiser les femmes victimes des conflits armés à l’est de la République Démocratique du Congo à travers un programme qu’elle nomme Bibititude.
Bibititude qui est un mélange de « Bibi » signifiant femme en swahili et de « titude » en raison du mot attitude est le nom choisi pour ce programme afin de redonner de l’espoir aux femmes victimes des conflits armés à l’est de la RDC et de montrer l’ambition de ce programme, qui est de créer des femmes Congolaises leader dans l’entreprenariat en RDC.

Ce programme est une initiative philanthropique engagée dans l’autonomisation des femmes victimes des conflits armés à l’est de la RDC et un canal de plaidoyer pour la paix dans cette zone du pays.

Le projet s’adresse essentiellement aux femmes et singulièrement à la jeune fille puisque l’expérience montre que ces dernières sont plus appliquées et plus à même de contribuer à la réussite d’un projet de développement tel que celui proposé ici.

Pour la réalisation de ce projet, 100 femmes allant de 16 à 30 ans ayant un penchant dans l’agriculture, l’agro-business, l’entreprenariat seront sélectionnées dans les camps de déplacés se trouvant dans les sites situés dans la Province du Nord-Kivu


Ce programme se déroulera en deux phases :
La première phase consistera à la mise en place d’un centre d’accueil au sein duquel les 100 femmes sélectionnées seront hébergées avec leurs familles, suivront une assistance psychologique et sur une période d’une année elles suivront une formation sur les métiers des bouches tel que : la charcuterie ; produits laitiers ; boulangerie ; chocolaterie ; Confiseur ;Fabrication de jus des fruits ; Café ; Thé ; produits alcoolisés ;etc.

La deuxième phase débute une fois les compétences acquises , La fondation accompagnera ces femmes dans la création de leurs propres business/marques alimentaires. Cet accompagnement ira de l’aspect administratif en passant par l’aspect financement, marketing, commercial et distribution ainsi que ressources humaines et leadership.

D’un côté ce programme permettra de créer des emplois et de l’autre côté il contribuera à la création et à la valorisation des produits made in Congo. Car à l’issu de ce projet, les participantes seront capables : De devenir cheffe d’entreprise ;de transformer des produits ;
d’organiser son commerce ; d’accroitre son commerce ; de scolariser ses enfants ;
de prendre en charge sa famille ; de devenirs indépendants; de s’épanouir ;

Nous espérons que ces femmes une fois sortie du programme continueront de soutenir la lutte contre la faim en RDC, tout en sensibilisant sur les conséquences du conflits et par la même occasion faire de plaidoyer permettant de défendre la cause de la femme Congolaise victimes des conflits armés à l’est de la RDC et de sensibiliser, d’interpeller, de conscientiser la population Congolaise sur le rôle qu’ils sont appelés à jouer dans le processus de pacification et de stabilisation de la RDC, et particulièrement dans la zone Est , siège des affrontements entre groupes armées.


Donate

Donations 

  • Anonymous
    • €25 
    • 10 hrs
  • Anonymous
    • €33 
    • 5 d
  • Anonymous
    • €10 
    • 6 d
  • Daisy Hamilton
    • €20 
    • 6 d
  • Angelina Khanapanya
    • €10 
    • 8 d
Donate

Organizer

Congolicious Foundation
Organizer
Arpajon

Your easy, powerful, and trusted home for help

  • Easy

    Donate quickly and easily.

  • Powerful

    Send help right to the people and causes you care about.

  • Trusted

    Your donation is protected by the  GoFundMe Giving Guarantee.