334
334
2

Pour Caroline et Sébastien

$18,870 of $75,000 goal

Raised by 340 people in 2 months
Created May 21, 2018
Parce que demander de l'aide, c'est pas facile, et parce qu'on me l'a demandé, voici l'histoire de Caroline et Sébastien.

Le 5 octobre 2016, un tout petit caillot de sang s’est logé dans un racoin du cerveau de Caroline. Ce petit caillot allait changer la vie de Caroline et Sébastien à jamais…

Caroline et Sébastien, c’est une belle histoire d’amour. Elle est une spécialiste en marketing et ressources humaines. Elle réussit à rendre ses clients heureux, et surtout, leur permet de se démarquer. C’est aussi une maman de 2 enfants, une amie pour qui le bien-être de tous est important. Elle a 43 ans et la vie devant elle avec, comme elle dit si bien, le meilleur amoureux du monde.

Sébastien, c’est le meilleur amoureux du monde. C’est aussi un animateur de radio et producteur qui travaille fort et est reconnu pour son imagination, son efficacité. Un gars de radio passionné, heureux et qui rend les autres heureux. C’est aussi un ami dont tout le monde rêve. Toujours là, toujours présent.

Cette nuit-là, une comète allait réveiller Caroline et lui sauver la vie. Comète, c’est un excellent chien dans le corps d’un bon chien. C’est aussi la surveillante attentionnée de Caroline depuis cette nuit-là.

Pendant les heures qui vont suivre, la vie de tout ce beau et bon monde allait changer à tout jamais.

Après des heures d’angoisse, de peur, de craintes, on annonce enfin à Sébastien que son amoureuse est hors de danger. Par contre, personne ne sait l’étendu des dommages ni, surtout, si ceux-ci seront réversibles…

Sébastien, au réveil de la douce Caroline portera le nom de Monsieur. Elle sait qu’il est important pour elle, mais n’a aucune idée de pourquoi ni de son nom. On rira plus tard de ces mots mélangés, des mauvais noms et autres élans poético-amnésiques qu’elle lancera, mais pour le moment, le constat est sans appel ; les prochains mois seront une longue ascension d’une montagne plus haute que l’Everest, parsemée d’obstacle sans savoir si nous en atteindrons le sommet.

Le premier mois, Caroline ne fait pas de phrase et parle que par mot simple, se déplace très difficilement et ne comprend pas de simples concepts comme avoir faim et demain. Un premier mois sans ressource, qui sera infernal. La peur, ou les peurs. Sébastien ne dort pas, et surveille sa douce. La peur, la vraie, de voir la vie s’écrouler. Elle est déjà en ruine, et lui appréhende le pire…

Après ce mois difficile, Il aura trouvé un médecin de famille et Caroline fera son entrée au Centre de Réadaptation InterVal dont le personnel fera des miracles.

Pendant des semaines, Caroline travaillera pour retrouver ses mots, ses habitudes. Elle se retrouvera elle, surtout, et bien sûr, elle retrouvera le nom du meilleur amoureux du monde, qui le plus souvent, sera nommé Seb par la meilleure amoureuse du monde.

Après près de deux mois de réadaptation, de moments de réussites, mais aussi de constats réels, qui sont souvent aussi douloureux que des coups de poignard, des plateaux sont atteints, puis d’autres, et on monte toujours plus haut. La beauté cruelle de la récupération d’un AVC, c’est que le sommet n’est pas déterminé à l’avance. Il sera décidé par une seule chose ; l’étendue des dommages que le petit caillot a causés.

À partir du camp de base, on est passé par plusieurs étapes importantes, sauf qu’à un moment donné, l’ascension ralentie, puis les aides-grimpeurs ; les deux médecins qui suivent Caroline depuis le début, émettent un verdict clair, précis : C’est ici que se termine l’escalade. Le sommet est maintenant atteint. Il pourra y avoir des améliorations d’exécutions, mais l’augmentation de ses capacités a maintenant atteint son plein potentiel. Caroline devra faire le deuil de certaines choses dans sa vie. Terminé le travail, terminé la vie active professionnelle. Le constat est sans appel.

Pour nos deux amoureux, ça sera ainsi qu’on dessinera le prochain chapitre, avec des bouts plus plaisants, et des bouts plus difficiles.

Sébastien tient le coup financièrement, et arrive à boucler les fins de mois afin que la meilleure amoureuse du monde garde sa maison, qui est pour elle un havre de paix, mais aussi un environnement qui lui permet d’évoluer à son rythme, et surtout en terrain connu.

Pendant tout ce processus et pendant qu’il y avait toujours espoir que l’invalidité de Caroline soit temporaire, une demande en invalidité est faite au Régime Retraite du Québec, car Caroline n’a aucun revenu et est incapable de travailler. Le RRQ doit statuer en déca de 90 jours, sauf s’ils ont besoin de renseignements médicaux supplémentaires. Et ça sera le cas ici… Donc un ajout de 90 jours aux 90 premiers est fait. L’imagination de Seb est bien assez grande pour couvrir les délais, sauf que… comme l’invalidité de Caroline peut toujours rester temporaire selon ses médecins, la demande est refusée. 90 jours pour faire révision et c’est pendant ce 3e délais que les deux médecins traitants annoncent l’invalidité totale et permanente à Caroline.

Une demande de révision est faite à la RRQ et on recommence la valse des 90 jours et des 90 jours de plus pour en arriver dans le fameux hors délai depuis le 24 février dernier. Un hors délai qui se justifie avec la demande d’expertises supplémentaires, puis d’une autre.

Nous sommes maintenant rendus à 18 mois sans revenu pour Caroline. L’imagination de Sébastien est pas mal rendue à ses derniers retranchements, mais il a tenu le coup jusque-là. Il a planifié, en non pas en se serrant la ceinture, mais en calculant chaque sou pour rembourser les retards sur les différentes factures accumulées, les taxes municipales depuis 3 ans, les impôts, la RRQ etc.

Les sommes totales avoisinent les 75 000 $, dont une bonne partie a été consolidée dans un prêt pour pouvoir respirer un peu.

Aujourd’hui, avec un nouveau délai exigé, on a atteint un point de non-retour. L’équilibre financier du couple, soutenu depuis le début uniquement par Sébastien va s’écrouler.

Ses capacités financières sont vides, et dans les prochaines semaines, ça sera les huissiers, puis les saisies. Bref, là, Sébastien a besoin d’aide. Mais c’est difficile de demander de l’aide.

C’est Caroline qui a passé le coup de fil, parce que son amoureux ne va pas bien.

Aujourd’hui, et avec le consentement de Sébastien, je vous demande de lui donner un coup de main. L’objectif est ambitieux ; amasser 75 000 $ afin de lui permettre de reprendre sa situation financière en main, arrêter de rester éveillé la nuit à se demander si c’est demain que la RRQ finira par accepter de se prononcer sur l’invalidité permanente de Caroline et forcera ses assurances à lui donner un répit. Ça lui permettra aussi de cesser de se demander quand les lettres d’huissiers vont commencer à entrer.

Cette campagne de financement, c’est surtout s’assurer que son amoureuse, qui est la meilleure amoureuse du monde, pourra garder sa maison, sa comète et continuer d’évoluer sans s’inquiéter de comment va son amoureux.

Parce que malgré tout ça, Caro comprend tout, et elle sait tout ce que Sébastien a fait.

Merci

PS. Si nous dépassons l’objectif, l’excédent sera versé au Centre InterVal de Trois-Rivières.30043816_15269243500_r.jpeg
+ Read More
Je suis désolé du délai pour vous tenir au courant de ce qui se passe, mais parfois les priorités changent.

Depuis 15 jours, nous avons concentrés nos énergies à utiliser une partie des fonds ramassés pour sécuriser la maison, payer des retards, respecter des délais et éloigner des huissiers (Je tiens aussi à remercier ici Gauthier Montpetit Huissiers qui ont fait un don, Caroline a écouté la série d’émissions que vous avez faites à V-Télé et avait beaucoup aimé. Vous avez été une belle source de sourires).

Nous avons aussi dû mettre du temps pour gérer des choses moins agréables. Je serai très direct et très cru donc couchez les enfants…

Depuis 15 jours, il y a ceux que j’appelle les vautours. Ceux qui vont dire des conneries, des faussetés, qui peuvent blesser et causer des tords irréparables aux personnes concernées. Des mange-mardes qui vont aller dire que ce n’est pas vrai ce qu’on vit, que Sébastien devrait laisser Caroline, que Caroline est un poids pour Sébastien, que les gens qui donnent un coup de main en profitent pour avoir de la visibilité, et d’autres choses innommables.

À ces personnes qui se reconnaitront et qui parfois sont très près de nos amoureux, éloignez-vous de Caroline et Sébastien, pour toujours. Vous semblez aimer causer du tort à d’autres et vous trouverez sur votre route des gens pour vous le rappeler. Cessez de raconter des conneries et jouir en regardant des gens essayer de se sortir du trou. Disparaissez.

Alors je vais mettre quelques petites choses au clair.

1. Caroline n’a pas droit à l’aide sociale; Sébastien gagne trop (le mot trop est délirant mais c’est une autre histoire)

2. Caroline est reconnue avoir une invalidité permanente par ses deux médecins traitants. Elle a également droit au crédit d’impôt pour les personnes handicapées tant au fédéral qu’au provincial.

3. Caroline et Sébastien sont heureux, sont amoureux et Caroline n’est pas un poids pour personne, surtout pas pour Sébastien.

4. Caroline et Sébastien se sont rendus au bout de ce qu’ils pouvaient humainement et financièrement faire, et quand j’ai décidé de partir un Go Fund Me, il était minuit ET cinq.

5. Le 75 000$ visé sert et servira à payer les RETARDS partout et non pas à se payer du bon temps. Les sommes permettent d’éloigner les délais, prendre des ententes etc. (Vos dons ont permis de payer une partie des arriérages des taxes municipales, une somme d’impôt due au provincial, les retards sur la carte de crédit, et autres retards jusqu’à maintenant)

6. Toutes les démarches au niveau politique ont été tentées. Jusqu’à maintenant, nous sommes toujours bloqués au RRQ qui continue d’étirer le temps avec des délais qui sont plus que déraisonnables.

7. Oui, Caroline a une assurance hypothécaire, mais pas d’assurance salaire. Caroline était en recherche d’emploi, donc sur l’assurance emploi quand tout a basculé. En ce qui concerne l’assurance hypothécaire, ils changent les paramètres de paiement comme bon leur semble, ce qui fait qu’au lieu de débourser le paiement à la date prévue, ils ont changé de méthode et remboursent maintenant le paiement environ un mois et demi plus tard, ce qui a mené à creusé encore plus l’équilibre financier que Sébastien et Caroline avaient réussi à maintenir. Vos dons ont permis de retrouver un certain équilibre de ce côté.

Depuis 29 jours, vous êtes plus de 325 personnes qui ont donnés pour leur venir en aide. Près de 800 partages sur Facebook. 18 000$ ont été accumulés.
C’est une belle somme, mais aussi juste un départ. Un départ parce que le voyage sera encore long. Il n’y a pas de date de fin à ce jour, mais on se doit de se rendre au bout. La seule destination finale est la décision favorable du RRQ.

Les épreuves permettent de voir la vraie nature des gens, et s’il y a une chose que je retiens de cette aventure dans laquelle j’ai sauté sans vraiment savoir ce qui s’en venait, c’est que dans la vie, nous ne sommes pas grand-chose sans notre famille, nos amis, et parfois des gens que nous ne connaissons pas mais qui l’espace d’un moment, donneront un sérieux coup de main pour qu’on puisse se sortir d’une situation difficile.

À vous tous, merci de votre confiance, votre patience, et de l’amour sincère que vous donnez à nos amoureux. Parce que dans la réalité, ce n’est pas de l’argent que vous donnez, mais une sécurité, une maison, une vie à deux personnes exceptionnelles.
+ Read More
Bonjour à tous,
Ce soir, sera un peu différent des premiers jours. Différent parce qu’après une conversation avec Caroline, elle souhaitait vous dire ce qu’elle vit, elle. La réalité, pure, cruelle et sans cachette.
Il faut comprendre qu’une des conséquences de l’AVC est que Caroline a parfois de la difficulté à transmettre et synthétiser ses idées. Et comme vous la connaissez déterminée et très énergique, ça devient souvent très frustrant pour elle.
Caroline est passée par toutes les gammes d’émotions depuis son réveil, à la suite de l’AVC.
Ne plus avoir de repères, ne plus reconnaître, ne plus se souvenir. Et tranquillement, se retrouver, elle, et travailler très fort à progresser le plus loin possible dans des conditions pas toujours évidentes.
Caroline a parfois honte de comment elle est maintenant. Elle sait comment elle était avant et à travers les frustrations de ne pas être capable de s’exprimer, ne plus être capable parfois de s’occuper de simples gestes comme cuisiner, c’est souvent la culpabilité et la gêne qui l’envahie.
L’impression d’être un fardeau pour son amoureux est parfois très lourde à porter. Elle sait que la vie de Sébastien a aussi changé, et elle lui a même déjà dit qu’il devrait la laisser, à cause de tout ça. Ces moments de désespoirs ne durent jamais très longtemps, mais si vous connaissez Caroline, ce n’est pas vraiment au programme de dépendre de quelqu’un. C’est pour elle une source de stress et d’angoisse, et malgré tout ce que son amoureux pourra lui dire, elle trouve ça difficile.
Caroline a toujours été une femme fière, et rien de tout cela n’a changé. Si parfois son visage s’affaisse quand elle a de grosses migraines, ou qu’elle a des difficultés motrices, c’est la gêne, la colère et également la tristesse de se voir ainsi.
Et c’est à travers une courte discussion cet après-midi qu’elle m’a demandé de vous expliquer pourquoi elle n’avait pas donné de nouvelles depuis quelque temps à plusieurs, et qu’elle n’était pas à l’avant, depuis dimanche dernier.
Caroline est absente des médias sociaux, car écrire et lire lui demande beaucoup de temps, d’énergie et ça occasionne beaucoup de frustrations, de colère, de tristesse. Elle a parfois de la difficulté à parler au téléphone, ou juste écrire des phrases simples.
Par exemple, la compréhension de ce texte a demandé plusieurs lectures, plusieurs pauses, et énormément d’explications. Le traitement de l’information se fait beaucoup plus lentement, car son cerveau doit utiliser des chemins différents qu’avant l’AVC.
Caroline voulait aussi vous dire merci. Merci de votre présence, de votre support, de votre appui. Aujourd’hui, Caroline vous as présenté sa réalité. Une réalité que vous contribuez à changer, en lui enlevant le stress de faire des miracles avec son amoureux pour survivre financièrement aux délais toujours plus longs de la RRQ.
Pour ma part, je vous remercie pour cette semaine haute en émotions. Nos amoureux sont passés par toutes les émotions possibles, mais depuis 24 h, ils sont capables de regarder en avant. Le combat n’est pas terminé, et je vous demande de donner un second souffle à la campagne en partageant toujours plus cette histoire.
Je veux également dire merci aux différentes personnes qui m’ont contacté en privé pour organiser quelques activités pour amasser des fonds. Je vais faire le tour de tout ça avec Caroline et Sébastien et vous revenir sur chacun de vos projets.
Bonne semaine, et profitez de la vie.
Fred
P.S. Je vais faire le tour des remerciements ce lundi .
+ Read More
Bon matin à tous! Hier fut une journée très chargée en émotions pour nos deux amoureux qui ont vu plus d'une centaine de personnes se mobiliser pour leur venir en aide.

Il n'est pas facile d'accepter de demander de l'aide, et gérer la vague d'amour et tout ce que ça comporte l'est encore moins. Toutefois, je vous transmets les dizaines de merci entendus de la part de Sébastien tout au long de la journée.

Dans les prochains jours/semaines, vous serez tenu au courant de l'affectation des différentes sommes afin de régler les dossiers les plus pressants.

Nos deux amoureux ont recommencé à mieux dormir, et c'est grâce à vous. Ils ont enfin un peu d'air et savent qu'ils ne sont plus seuls.

On lâche pas, continuez à partager sur les médias sociaux! On est bien parti et je souhaite qu'on dépasse l'objectif le plus possible afin de faire un gros don au Centre InterVal!

Merci à vous tous, je ne le dirai jamais assez!!

Fred
+ Read More
Bonjour à tous,

À travers une journée chargée, je ne peux remercier tout le monde. Et avant de faire le tour de chacun des merveilleux humains qui sont en train de donner un gros coup de main au chum Seb, je tiens à dire saluer toute l'équipe du 91,9 Sports à Montréal.

Merci à cette équipe de sport qui gagne et perd en équipe. Vous venez de donner beaucoup d'air à la campagne et surtout, beaucoup d'amour à Sébastien et Caroline.

Merci en particulier à Jean-charles Lajoie qui a prit le flambeau à la volée, pour le tenir bien haut.

Il y a les sondages, et il y a la vie. Aujourd'hui, la radio numéro un, c'est le 91,9 Sports.

On lâche pas, on va gagner!!

https://www.facebook.com/919sport/videos/1708958595805961/
+ Read More
Read a Previous Update

$18,870 of $75,000 goal

Raised by 340 people in 2 months
Created May 21, 2018
Your share could be bringing in donations. Sign in to track your impact.
   Connect
We will never post without your permission.
In the future, we'll let you know if your sharing brings in any donations.
We weren't able to connect your Facebook account. Please try again later.
$500
Annie Simard
1 day ago
FD
$100
François Doucet
2 days ago
BM
$20
Bouchard Michael
1 month ago
$50
Anonymous
1 month ago
$15
Vanessa Lafleur
1 month ago
PV
$20
Patrick Vachon
1 month ago
FH
$5
François Houle
1 month ago
LJ
$10
Liliane Jolin
1 month ago
CL
$100
Claude Lupien
1 month ago
JS
$50
jean sasseville
1 month ago
or
Or, use your email…
Use My Email Address
By continuing, you agree with the GoFundMe
terms and privacy policy
There's an issue with this Campaign Organizer's account. Our team has contacted them with the solution! Please ask them to sign in to GoFundMe and check their account. Return to Campaign

Are you ready for the next step?
Even a $5 donation can help!
Donate Now Not now
Connect on Facebook to keep track of how many donations your share brings.
We will never post on Facebook without your permission.