101
101
4

L'espoir d'un enfant ♥

€20,270 of €20,000 goal

Raised by 110 people in 22 months
Bonjour à tous,

Nous avons besoin de vous pour réaliser notre rêve ! Notre rêve d'etre une maman et un papa, le rêve d'etre enfin des parents !

Je vais vous raconter notre histoire, c'est difficile de se raconter, se dévoiler à des inconnus, mais nous sommes encore plein d'espoir alors nous nous retrouvons devant vous. Voilà, par où commencer…

Je m'appelle Cathy et mon compagnon s’appelle Julien. Nous sommes ensemble depuis de nombreuses années.


Nous avons eu très envie à un moment donné, d'avoir un enfant comme tous les couples qui s’aime. Nous nous sommes mis dans les « essais bébé » mais rien ne venait…

Après une année d'essai, nous avons alors consulté un spécialiste et on nous a fait tous les tests possibles. Et il s'est avéré que mon mari n'avait rien. Quant a moi, un problème de trompes bouchées et enroulées dû à des adhérences chirurgicales car j'avais été opérée d'une péritonite à 2 reprises étant enfant. 

À ce moment-là, soit nous faisions des fécondations in vitro (FIV) pour essayer d’avoir un bébé en « enlevant » l’étape des trompes soit c’était l'intervention chirurgicale pour me redonner une fertilité naturelle. J'ai donc subi une cœlioscopie adhésiolyse (enlever les adhérences) avec une plastie tubaire pour réparer et remettre en fonction mes trompes.
Entre les examens et l'intervention chirurgicale, c'est encore presque une année qui passe...

Nous avons fait le choix, sur les conseils des médecins, de faire des inséminations (deux au total qui ont été sans succès), puis nous nous sommes rentrés dans le parcours des FIV en pensant que cela marcherait à coup sûr...

La première FIV fut très stressante car nous découvrions tout le processus : des piqûres en sous-cutanée tous les jours, des échographies et des prises de sang tous les deux jours pendant presque 3 semaines, une « ponction » sous anesthésie générale pour prendre mes ovocytes, la fécondation in vitro puis le transfert des embryons. Cette première FIV fut un échec mais nous en étions qu'au début donc nous avions beaucoup d'espoir.

La seconde FIV, quatre mois après, fut positive ! c'était merveilleux ! Chaque étape était magique : le test de grossesse urinaire et le test sanguin avec le taux de bêta hCG, l'attente du rendez-vous d'échographie. Chaque jour passé dans cet état d'esprit d'être bientôt parents nous faisait voir la vie d'une façon nouvelle avec beaucoup d'énergie et de positivité. Mon chéri était aux anges, et il s'adressait déjà à ce petit chou à travers mon ventre. Nous sommes restés dans cette état de grâce durant presque deux mois jusqu'à l'échographie.

Malheureusement, quand nous avons vu le visage du gynécologue se fermer devant les images qu'il voyait à l'écran, notre monde c'est effondré. L'embryon était bien là, mais il était trop petit, ce qui est prédictif, d'après le médecin, d'une mauvaise évolution anatomique. Nous avons eu un autre rendez-vous 1 semaine après pour une autre échographie. Vous imaginez l'état dans lequel nous étions et l'attente insupportable que cela a été. A la deuxième échographie nous voyons un embryon toujours présent, toujours petit mais avec une activité cardiaque ! Le médecin est dubitatif, il ne sait pas comment se prononcer. Autre rendez-vous 2 semaines après. Nous nous adressons à ce petit chou souvent, nous le motivons pour qu'ils grandissent et s'épanouissent ! Nous sommes tristes, malheureux et en même temps plein d'espoir vu que nous avons entendu les battements cardiaques ! La troisième échographie ne montre plus rien, l'embryon n'était plus là.... Et j'ai dû subir un curetage à 12 semaines de grossesse. Nous étions littéralement anéantis et ce fût très difficile de remonter la pente, durant des semaines je n'avais plus aucune envie de voir personne. Je baissais la tête et rasait les murs au travail, plus rien n'avait de goût... Pour mon compagnon c'était pareil.... 

 Après de longs mois pour s'en remettre, nous sommes repartis dans la FIV3 puis la FIV4 qui ont toutes deux étés négatifs. C'est quatre FIV ont clôturé le cycle de PMA en France (nous en avons droit maximum à 4 pris est en charge).  

 Entre chaque FIV, nous essayons toujours. Trois mois après la dernière FIV en juin 2015, je suis tombée enceinte naturellement. Je ne pensais même pas que le retard pouvait être dû à cela ! Mais plutôt aux bouleversements de tous les traitements hormonaux accumulés. C’était fou ! Magique ! Nous étions de nouveaux sur un petit nuage. Mais hélas, ce sera une fausse-couche également.

 Après des semaines pour retrouver le moral, nous faisons le choix d'aller vers les dons d'ovocytes en République tchèque car ma gynécologue pense que c'est à cause de la baisse de la qualité de mes ovocytes que je fais des fausses couches, et qu'avec une donneuse plus jeune cela se passera mieux. C'est difficile de faire le deuil de ses propres gènes, mais le plus difficile à vivre ce sont les échecs à chaque FIV et surtout la douleur de perdre notre rêve à chaque fausse couche, donc chaque échec fait avancer et voir les choses autrement… Donc on accepte plus facilement que notre enfant ne sera pas de moi mais je le porterai tout de même. 

 Nous voilà donc parti en République tchèque pour essayer d'avoir notre petit ange. Nous avons fait le choix d'une clinique sur la ville de Zlin dont les avis sont très positifs. Après un premier contact et l'envoi de tous notre dossier, on nous propose à une 1 ère FIV DO (don d'ovocytes) en avril 2016. Cette première FIV est un échec. Pas de bébé à l'horizon. Ce fut tout de même une expérience particulière et pour garder que le positif, nous avons découvert un très beau pays et des habitants courtois et accueillants.

Deuxième FIV avec don d'ovocytes en juillet 2016. On me transfère 2 beaux embryons. Cette fois c'est une réussite ! Test de grossesse et bêta hCG positif ! Je suis confiante, je me dis qu’avec les ovocytes de la donneuse j'ai toutes mes chances et qu’il n’y a pas de raison que ça finisse comme les autres fois ! .... Mais encore une fois, c'est une fausse-couche à 8 semaines de grossesse, et il ne reste que la douleur et la peine.

 On se dit qu'on va laisser passer un peu de temps, toutes façons nous ne pouvons plus financièrement refaire une autre tentative. 

J'ai un retard d’une semaine sur mon cycle de décembre… Et le matin du 24 décembre, je ne sais pas pourquoi en me levant je décide de faire un test de grossesse...... Les deux barres apparaissent ! Test positif !! Mon compagnon est fou ! "tu es enceinte ?!?" Oui enceinte ! Nous décidons de faire différemment, de ne pas faire de test de grossesse sanguin, de laisser faire comme avant, naturellement.... On est trop heureux, je me dis que si la vie nous donne cette grossesse naturelle avec nos gènes, et la découverte le 24 décembre au matin, c'est que c'est sûr, ça va bien se passer ! L'attente de l'échographie me stresse et m’angoisse.

Quelques semaines plus tard, je commence à saigner un peu, je me rends à la clinique pour faire une échographie. Je peux voir un petit embryon parfait avec son petit cœur qui bat ! La gynécologue me dit que pour l'instant, il est de bonne taille et que tout va bien ! Je suis à apparemment entre sept et huit semaines de grossesses. On est très heureux ! Mais le problème, c'est que je continue à saigner les jours suivants, et de plus en plus ! J’ai rendez-vous pour une autre échographie et là nous pouvons voir que le cœur a cessé de battre ! Autre fausse-couche à plus de 2 mois de grossesse !

 Encore une fois, cela sera terrible !!! Terriblement terrible ! 

 Je suis fatiguée, dépitée, en colère, je ne comprends pas pourquoi le sort s'acharne à ce point-là… 

Au bout de la 4eme fausses-couches, ma gynécologue me prescrit ENFIN un bilan sanguin pour rechercher les causes de ces fausses-couches à répétitions. Ils s'avèrent que j'ai des anti-corps anti-ADN natif de type Lupique qui seraient responsables car ils auraient une action délétère sur les embryons. C'est une maladie auto-immune où mon système immunitaire produit des anti-corps contre mon ADN donc contre mes cellules ou celles d'un embryon.
Je suis sous Plaquenil (immuno-modulateur) depuis 3 mois, dans le but de diminuer le taux d'anti-corps et si je tombe enceinte ou fait une autre FIV, il me faut également prendre des anti-coagulants en sous-cutané matin et soir (car +/- anti-corps anti-phospholipides associés) ainsi que des corticoïdes (faire baisser la réponse immunitaire locale semblable à un rejet dû à la présence de l'embryon).
Si tous cela avait été exploré auparavant par l'équipe médicale, et si j'avais pu bénéficier de ces traitements avant.... Nous en serions peut-être pas là... Car normalement c’est à partir de 3 fausses-couches à répétition que l’on recherche des anomalies de ce type.

Tous ces traitements depuis cinq ans maintenant, les dépassements d'honoraires, les multiples consultations, les multiples traitements de médecine parallèles (acuponcture, homéopathie, Kinésiologue, ostéopathes, psychologues, hypnose, médecine chinoise…), les déplacements, les deux forfaits de FIV (1 forfait est à 5000 €) par don d'ovocytes en République tchèque ont pris toutes nos économies... Ces quatre fausses couches et l'annonce de cette maladie auto-immune (Lupus érythémateux disséminé) ont pris toute notre énergie !

Mais nous avons encore de l'espoir !


C'est pourquoi, nous voudrions  commencer un traitement de don d'ovocyte avec une clinique espagnol à Valence , à l'Instituto Bernabeu. Ils ont un programme de "grossesse garantie", et avec la maladie Lupus que j'ai ils sont très compétent car je dois prendre des traitements lourds.
V
oici le lien :
https://www.institutobernabeu.com/fr/garantie-de-grossesse/

C'est comme une compétition d'athlétisme de saut en hauteur par exemple... le premier essai, on donne tout ! Le second on reste motivé mais la pression monte ! le troisième saut, le doute s'installe et la confiance s'effiloche, on a peur de l'échec ! Comme nous avons financé les 2 FIV DO, C'est un peu la même chose pour nous, sauf que maintenant, on connait la cause des fausses-couches et cela change tout ! C'est pour cela que nous aimerions commencer ce "forfait grossesse garantie" dans cette clinique, et mettre toutes les chances de notre côté.


Cela a un coût de 19 000 €? Cela comprend trois traitements par FIV 'avec don d'ovocyte ou pas).

Il faut payer tout au début du traitement. Ils garantissent une grossesse au bout des trois essais. Si par malheur, on perd le bébé dans les six mois ça ne compte pas. Si il n'y a pas de grossesse au bout des trois tentatives, il rembourse l'argent et comme cela on peut recommencer une nouvelle série de traitement. Si pas de grossesse au bout des 18 mois, la clinique rembourse les sommes engagées, sauf que ce n'est évidemment pas leurs intérêts financiers, donc ils sont très performants !!! Cette clinique propose et disposent de très hautes technicités dans leurs traitements de Fiv.

Et si ça marche du premier coup, il ne rembourse pas le surplus payé... Mais nous aurons notre petit miracle dans les bras alors....
Le fait d’avoir cette « garantie » permet d’être un peu plus serein et confiant et de moins stresser par l’échec du traitement ainsi que par la perte d’argent, et je pense que l’on met toutes les chances de notre côté !

C'est une grosse somme d'argent ! C'est pour ça que nous sommes ici, devant vous, afin de vous demander votre aide financière même pour une petite somme de 20, 10 ou 5€, cela ne sera pas grand chose, mais pour nous, multiplié par tous les donateurs, cela va énormément faire la différence !

Nous serons des parents formidables, je désire tant être maman sentir ce petit être sur ma peau, lui donner le biberon, le bain, apprendre à faire ses lacets, aller à la piscine avec lui ou elle…

Nous désirons tellement être une maman et un papa. Donner un enfant à mon compagnon ! Je l'imagine parfois avec un petit bout dans ses bras ! Nous méritons de connaître le bonheur d’être parents avec ces hauts et ces bas car rien n'est tout rose, ou parfait d’être parent, mais vous qui me lisez et avez des enfants, vous n’échangeriez votre situation pour rien au monde ! 


Nous avons besoins de vous pour réaliser notre rêve ! Vous avez pu connaître les joies de la maternité et de la paternité de la manière la plus simple et la plus naturelle qui soit... sans embêtement, tout du premier coup.... Soyez conscient de la chance que vous avez eue. Cet acte naturel peut être si simple, « faire un enfant », mais tellement difficile à vivre quand nous n’y arrivons pas.

 Merci d'avance de toute l'aide que vous pourrez nous apportez ! Merci !

*** English version ***

Hello storks,

 We need you to realize our dream! Our dream of being a mother and a dad, the dream of being parents at last!

I'll tell you our story, it's hard to tell each other, to reveal ourselves to strangers, but we are still hopeful. Here's where to start ...

 My name is Cathy and my companion is called Julien. We have been together for many years. I am 7 years older than him.
We had a great desire at one time to have a child like all the couples who love each other. We got into the "baby tests" as they say. But nothing came ... Every month, no delay would point his nose.

After one year of testing, then, we consulted a specialist and we were given all possible tests.
And it turned out that my husband had nothing and I had a problem with blocked and wound horns due to surgical adhesions because I had been operated 2 times peritonitis as a child.
At that time, either we were doing in vitro fertilization (IVF) to try to have a baby by "removing" the tubal stage or it was surgery to restore me a natural fertility. So, I underwent a laparoscopic adhesiolysis with a tuboplasty to restore my tubes. At the end of this operation, it was possible to test the good permeability (this is what it is called in the jargon of the PMA), of my horns they were not more blocked.
Between exams and surgery, it's almost a year past ...

Being older than my husband, we chose to make inseminations (two in total that were unsuccessful), then we started the course of the IVF thinking that it would work for sure ...

The first IVF was very stressful because we discovered the whole process: stings in the belly every day, ultrasounds and blood samples every other day for almost 3 weeks, a "puncture" under general anaesthesia to take my oocytes, the fertilization in test tube with the spermatozoa of my husband, then the transfer of the embryos in my uterus, if and only if, there are embryos and they are of good quality. This first IVF was a failure but we were at the beginning so we had a lot of hope.

 Unfortunately, when we saw the face of the gynaecologist closing in front of the images he saw on the screen, our world collapsed. The embryo was there, but it was too small, which is predictive, according to the doctor, of a bad anatomical evolution and so ... We had another appointment 1 week later for another ultrasound. You imagine the state we were in and the unbearable expectation that it was. At the second ultrasound, we see an embryo always present, always small but with cardiac activity! The doctor is sceptical, he does not know how to pronounce or what it goes give... and again, we have another appointment 2 weeks later. We speak with this little darling often, we motivate him so that he grows and flourishes! We are sad, unhappy and at the same time full of hope since we have heard his little heart! The third ultrasound at 10 weeks of pregnancy, shows no more, the small embryo was no longer there ... And I had to undergo a curettage a week later. We were literally wiped out and it was very difficult to climb the slope, for weeks I no longer wanted to see anyone. I lowered my head and shaved the walls at work, nothing tasted any more ... For my companion, it was the same ....

After many months to recover, we returned to the IVF and IVF, both of which were negative. It is four IVF have closed the LDC cycle in France (we have a maximum entitlement to 4 taken is in charge).

 Between each IVF, and every "free" month, we always try naturally. Three months after the last IVF in June 2015, I became pregnant NATURALLY! I did not even think the delay could be due to that! But rather to the upheavals of all the accumulated hormonal treatments. It was crazy! Magic! We were new on a small cloud. The first ultrasound at 7 weeks made us quickly go down! it was a "clear egg" presence of an embryonic sac but not an embryo .... But all the signs of a pregnancy ....

 After weeks of regaining morale, we decided to go to egg donations in the Czech Republic (we like the country but also because it is much cheaper than in Spain) because we say that is because of the decline in the quality of my oocytes that I do miscarriages, and that with a younger donor will happen better. It's hard to grieve for one's own genes, but the hardest part of life is the failure of each IVF and especially the pain of losing our dream at every miscarriage, so each failure advances and looks differently ... So, we accept more easily that our child will not be from me but I will wear it all the same.

 So, we went to the Czech Republic to try to get our little angel. We chose a clinic on the city of Zlin which is very positive. After a first contact and sending all our file, we are proposed to a 1st FIV DO (donation of oocytes) in April 2016. This first IVF with donation is a failure. No baby on the horizon. It was still a special experience and to keep the positive, we discovered a beautiful country and its people are courteous and welcoming. 

Second IVF with donation of oocytes in July 2016. I am transferred beautiful embryos on July 12, 2016. This time it is a success! Pregnancy test and beta hCG positive! I am confident, I think that with the oocytes of the donor I have all my chances and that there is no reason that it ends like the other times! .... But again, the ultrasound gives me wrong. It turns out that two embryonic pockets are there but they are empty, clear eggs again! this is the third miscarriage that I make, on the 22nd of August. Again, it is failure, and there remains only pain and sorrow.

 We think we're going to let a little bit of time, anyway we cannot financially make another attempt at that time.

 September, October and November passes, arrives December, and I still do not have my menstruation on my cycle of December ... I think about the delay of the rules of the beginning of the pre-menopause, it terrified me! And then on the morning of December 24, I do not know why when I get up I decide to do a pregnancy test ...... drum roll! Both bars appear! Positive test!! I call my companion and he says, "you are pregnant?" While two days ago I was crying in his arms because I was afraid of menopause and I thought I was soon a woman! Yes pregnant! I do not believe his two little bars! We decide to do not as usual, and not to do blood test pregnancy, to let do as before naturally .... We are so happy, I tell myself that if life gives us this natural pregnancy with our genes, and the discovery on December 24th in the morning is that it's safe, it's going to be alright! The expectation of ultrasound is stressing and anguish ... I am a mixture of joy and fear. My gynaecologist makes a reflection and tells me "you are surprising Mrs. B" when I tell her positive pregnancy test.

A few weeks pass and I begin to bleed a little, I call my doctor, I go to the clinic to do an ultrasound, and there .... I can see a perfect little embryo with his little heart beating! The gynaecologist tells me that for now, he has a good size and that all is well! I am apparently between seven and eight weeks pregnant. I am super happy! For once I'm told it's okay! But the problem is that I continue to bleed the following days, and more and more! I have an appointment a week later for another ultrasound and there we can see that the heart of the little embryo has stopped beating! In fact, I'm doing, a spontaneous miscarriage that's why I bleed so much!

 Again, this will be terrible!!! Terribly awful! I am tired, vexed, angry, I do not understand why fate is so bad with us ... We are nice people, we are positive, altruistic and empathetic ...

At the end of the 4th miscarriage, my gynecologist finally prescribed a blood test to find out the causes of these repeated miscarriages. They turn out that I have Lupus anti-DNA antibodies that would be responsible as they would have a deleterious action on the embryos. It is an autoimmune disease where my immune system produces anti-bodies against my DNA so my cells or embryo cell.
I am under Plaquenil for 3 months, it is a treatment that must decrease the rate of antibodies and if I get pregnant or does another IVF, I must also take anti-coagulants subcutaneously morning and evening as well as corticosteroids .... if all this had been explored before by the medical team, and I had been able to benefit from these treatments before .... maybe I will not have done the last false- layer in January ... but we will never know ...

 All these treatments for six years now, fee overruns, multiple consultations, multiple parallel medical treatments (acupuncture, homeopathy, kinesiologist, osteopaths, psychologists, hypnosis, Chinese medicine ...), travel, the two packages of IVF (1 package is 5000 €) per donation of oocytes in the Czech Republic took all our savings ... It is 4 miscarriages and the announcement of this autoimmune disease (systemic lupus erythematosus) have taken all our energy!

 But we still have hope!

But at 42 years for me, natural pregnancies with my oocytes become more precarious and the rate of miscarriages is unfortunately higher than that is added the miscarriages that can be done at any age because of various anomalies of development ...

We would like to start an oocyte donation treatment with a Spanish clinic in Valencia, it is the Instituto Bernabeu. They have a "pregnancy guaranteed" program and with the Lupus disease I have they are very proficient because I have to take heavy treatment. Here is their Link : https://www.institutobernabeu.com/fr/garantie-de-grossesse/

This has a cost of 19 000 €! It is enormous! (not counting the travels to get to Valencia). This includes three IVF treatments with oocyte donation or not according to the age of the woman and according to the basic infertility problem.

You must pay at the beginning of the treatment. They guarantee a pregnancy after the three tests. If, unfortunately, we lose the baby within six months it does not count. If there is no pregnancy at the end of the three attempts, it reimburses the money and like that one can repeat a new series of treatment.

The fact of having this "guarantee" makes it possible to be a little more serene and confident and less stressed by the failure of the treatment as well as the loss of money, and I think that we have all the chances on our side ! And if it works the first time, it does not reimburse the surplus paid ... But we will have our little miracle in our arms then ....

It's a big sum of money! That's why we are here in front of you to ask for your help! We will be great parents, I wish to be Mom feel this little being on my skin, give him the bottle, bath, learn to make his laces, go to the pool with him or her ... We have the right to be a mum and a dad! Give a child to my companion! I sometimes imagine it with a little bit in his arms! We deserve to know the happiness of being parents with these ups and downs because nothing is all pink, or perfect to be parent, but you who read me and have children, you would exchange your situation for nothing world!

We need you to realize our dream! You have been able to experience the joys of motherhood and fatherhood in the simplest and most natural way ... without bothering, all at once! Be aware of the chance you have had! This natural act can be so simple, "make a child", but so hard to live when we cannot!

Thanks in advance for all the help you can bring! Thank you!

 
+ Read More
Nous voudrions remercier infiniment toutes les personnes qui nous ont fait des dons et également un grand merci pour tous vos messages d'encouragement très chaleureux.
Nous avons été extrêmement touchés par tous vos écrits et cela nous donne beaucoup de force.

Nous profitons également de ce commentaire pour mettre les choses au clair sur le fait que l'association les Cigognes de l'espoir ne nous a jamais soutenu. Notre écrit personnel initial n'a jamais fait mention d'un quelconque partenariat avec cette association qui n'a aucun rapport avec notre campagne et n'avons effacé aucun commentaire à ce sujet. Une erreur de communication a été faite par les attachés de presse et tachons par tous les moyens de la réparer. Nous sommes vraiment désolés de ce malentendu.

Merci de nouveau pour tous vos partages, vos soutiens, vos paroles bienveillantes et votre altruisme !
+ Read More

€20,270 of €20,000 goal

Raised by 110 people in 22 months
Your share could be bringing in donations. Sign in to track your impact.
   Connect
We will never post without your permission.
In the future, we'll let you know if your sharing brings in any donations.
We weren't able to connect your Facebook account. Please try again later.
€1,525
Anonymous
10 months ago
€1,525
Anonymous
11 months ago
YG
€20
Yolande GERMANICUS
11 months ago
€1,525
Anonymous
12 months ago
€1,525
Anonymous
13 months ago
€1,525
Anonymous
14 months ago
€1,525
Anonymous
15 months ago
€1,525
Anonymous
16 months ago
€1,525
Anonymous
17 months ago
€1,525
Anonymous
18 months ago
or
Use My Email Address
By continuing, you agree with the GoFundMe
terms and privacy policy
There's an issue with this Campaign Organizer's account. Our team has contacted them with the solution! Please ask them to sign in to GoFundMe and check their account. Return to Campaign

Are you ready for the next step?
Even a €5 donation can help!
Donate Now Not now
Connect on Facebook to keep track of how many donations your share brings.
We will never post on Facebook without your permission.