Soutenons Claudia et Richard

Alors qu’elle effectuait un retour au travail progressif depuis le 6 octobre après plus d’un an en arrêt de travail à cause d’une bactérie qu’elle avait contractée, la vie de Richard et Claudia est à nouveau bouleversée mais cette fois, le doute plane quant à la façon et le moment où Claudia reprendra là où elle a tout laissé samedi dernier. Fidèle à sa routine, Claudia donnait le bain à Mayson, son petit garçon, et soudainement, elle s’est effondrée. Allongée au sol, elle reprend connaissance mais il lui est impossible de bouger, elle peut à peine parler, la tête veut lui exploser. Les secours sont appelés, elle avise son fils qu’elle sera de retour le lendemain matin pour le serrer dans ses bras comme elle en avait l’habitude.


Richard attend les grands-parents pour s’occuper de Mayson et se rend le plus rapidement possible à l’hôpital de Baie-Comeau où les nouvelles seront brutales. Rupture d’anévrisme au cerveau, on craint pour sa vie. Elle doit être opérée d’urgence afin d’arrêter l’hémorragie et limiter les dommages. Le transport aérien est nécessaire bien sur, mais il y a trois autres patients au Québec qui ont priorité… Le temps file et Claudia est maintenant bien endormie et bien évidemment, elle ne sera pas de retour au petit matin pour serrer sa famille dans ses bras.


Claudia se fait opérer dimanche le 18 octobre, tout se déroule bien, on ne craint plus pour sa vie, par contre, il faudra prévoir des semaines voir des mois avant de constater les traces que laisseront cet évènement sur la petite famille de Baie-Comeau.


Il n’y a pas de traitement miracle pour Claudia, on ne peut qu’espérer qu’elle a été épargnée et que la vie sera douce pour eux après ces affreuses montagnes russes. Mais on peut quand même les aider, autrement, en leur offrant notre soutien, nos encouragements, nos pensées, et en leur permettant de se concentrer sur l’essentiel; le rétablissement de Claudia.


Pour les prochaines semaines, mon frère, Richard, devra multiplier les aller-retour de Québec vers le Saguenay, puis de Baie-Comeau vers Québec. Il devra prévoir s’installer quelque temps à Québec pour être aux côtés de sa conjointe. 


Les deux étant donc en arrêt de travail, et les dépenses qui risquent d’augmenter considérablement, aidons les à enlever le stress financier de tous les autres stress qu’ils sont en train de vivre. 


Aux futurs donateurs, merci infiniment, ne minimisez pas l’impact que ce don aura et n’oubliez jamais qu’il n’y a pas de petit don, chaque don compte.
  • Isabelle Simard 
    • $50 
    • 18 mos
  • Anonymous 
    • $50 
    • 18 mos
  • Véronique Duchesneau  
    • $10 
    • 18 mos
  • Marie-Christine et Yvan Bouchard 
    • $40 
    • 18 mos
  • Martine Bélanger  
    • $20 
    • 18 mos
See all

Organizer and beneficiary

Sabrina Simard 
Organizer
Richard Simard 
Beneficiary