Solidaires face aux magouilles immobilières

⚠️ Urgence

 

Elsa et sa fille sont victimes d'une magouille immobilière et devront quitter leur appartement dans les prochains jours si la communauté ne se mobilise pas avec elles. Pour avoir une chance de rester chez elle, Elsa doit acquitter une dette illégitime de 2000$. Soyons solidaires face à la magouille, et, avec tout le dégout du monde, aidons-la à verser cette somme à son propriétaire.

 

Voici son histoire :

 

Il y a quelques années, l'immeuble où habite Elsa a été vendu et acheté par un nouveau propriétaire. Le nouveau propriétaire prétend avoir augmenté le loyer de 300$ de plus par mois depuis le mois de janvier. Elsa ne pouvait pas le savoir puisqu'aucun avis d'augmentation ne lui a été envoyé. Il dit avoir envoyé son avis à l'adresse de l'ancienne locataire. Il n'y a aucune trace ni preuve de cet envoi.

 

Le propriétaire a amené Elsa devant le TAL, l'accusant de non-paiement du loyer. Pourtant, Elsa a toujours honoré son loyer à la date prévue. Il réclame rétroactivement l'augmentation de 300$ par mois, plus les frais d'administration.

 

⚖️ Le TAL a clos l'affaire avec un jugement qui défie l'entendement et qui réduit à néant les droits des locataires. Elsa doit s'acquitter de cette "dette" de 2000$, faute de quoi elle et sa fille de cinq ans devront quitter leur maison dans les prochains jours. Son nouveau loyer est de 300$ de plus qu'il ne l'était en début d'année. Aucune rénovation n'a été faite dans l'immeuble et il se peut qu'il soit maintenant trop tard pour contester l'augmentation puisque les délais de 6 mois ont été dépassés. Rappelons qu'aucun avis d'augmentation n'a été reçu a aucun moment.

 

Ce n'est pas la première fois qu'Elsa doit se battre pour protéger sa maison, son toit, l'endroit où elle prend soin de sa fille, son lieu de travail. Son propriétaire l'a déjà amené au TAL, l'accusant de faire des locations sur Aibnb. Cette accusation s'est avérée infondée et a été déboutée par le TAL. Elsa a pu rester chez elle, éviter l'éviction, mais cette victoire lui a couté beaucoup de temps et d'énergie vitale. Visiblement, cela ne plait pas au propriétaire, il a encore besoin qu'elle quitte pour pouvoir augmenter ses revenus de location.

 

‍ Elsa n'est pas la seule à devoir résister à corps défendant les tentatives prédatrices des propriétaires immobiliers. La législation n'est pas adéquate pour protéger les locataires et le tissus social face à la folie immobilière.

 

Une personne, une femme, une mère, ne devrait jamais avoir à craindre la perte de son chez soi dans des circonstances aussi frauduleuses.

 

❤️ Soutenons-nous et soulevons-nous pour que ces histoires cessent. ⛔️

Donate

Donations 

  • Tristan Charpentier
    • $1,180 
    • 3 yrs
  • Katia Gosselin
    • $25 
    • 3 yrs
  • Anne Marie Babkine
    • $100 
    • 3 yrs
  • Anonymous
    • $20 
    • 3 yrs
  • Gia Bradord
    • $15 
    • 3 yrs
Donate

Organizer and beneficiary

Stéphanie Bourbeau
Organizer
Montreal, QC
Elisa Charpentier
Beneficiary

Your easy, powerful, and trusted home for help

  • Easy

    Donate quickly and easily.

  • Powerful

    Send help right to the people and causes you care about.

  • Trusted

    Your donation is protected by the  GoFundMe Giving Guarantee.