Aidez-moi à aller à Harvard!

EDIT: C'est confirmé, je vais aller à Harvard!!! Voir la dernière update de la campagne pour plus de détails. 

It is confirmed that I will go to Harvard!!! See the last campaign update for more details.

J'ai décidé de mettre la version en anglais en premier, parce qu'avec un objectif comme ça, il faut que je "think big"! Pour la version en français, c'est un peu plus bas.

I usually say that I started to get interested in education when I was seven years old.

That is when I started to attend a summer camp, Camp De-La-Salle , that would change my life. I spent one or two weeks there every summer, and it quickly became a second home for me: it was a place where I felt l could be myself without being judged, where I made friends that I would keep for many years, where I got out of my shell and learned to build relationships with other people. When I was 16 I started to work there as a camp counselor, so I could give back to other kids all the love I had received myself.

And that's when I really got hooked.   

I did everything that I could to make sure that every camper's experience would be life-changing. I ended up working at Camp De-La-Salle five summers.  But as the years went by, my commitment for education evolved and deepened. I quickly got interested in the impact that an organization could have on the largest number of kids possible. When I was 19, I founded, with a few friends, a charity that organized educational activities for the most disadvantaged kids of Montreal. Later, I realized that to have a real impact on their entire life, I had to think systemically. A child’s education is influenced by his or her parents, school, sports team, the media, and many more people and activities. If we want to have a lasting impact on a life, all these contexts where education happens must be considered.

Some topics also caught my attention more than others. Global citizenship education seems growingly important in this globalized world that faces extremely complex challenges. Educating to empathy is the key to look towards other people with a welcoming attitude and eventually understand that our future is intrinsically linked to the community’s. If we add a commitment to social change to these two concepts, we get the foundations of a population that will seek to build together long-lasting solutions to the problems that it faces today and that future generations will face tomorrow, especially those who are the most vulnerable.

So, how do we educate entire generations to transform their society for the better? This is a complex question, as much as the answer is.

I thus decided to look for the tools that would allow me to bring my contribution to this question and I decided to apply to the Master of International Education Policy at Harvard University , a perfect fit for what I intend to do. The photo at the top of the page was taken last October when I had the chance to visit the campus before applying. I immediately felt like this was the place I needed to be, decided to apply and spent the last 5 months hoping I would get to study there.

Last week, I was accepted.

And that's wonderful!

There is just one problem: I am an international student with an unconventional path.

I started college studying Latin, I took a two-year break to seize a job opportunity that I could not miss and I am now finishing my degree in an unrelated field. I have never studied Education. This all means that there are very few scholarships for me. 

Which is why I created this campaign.

Tuition and living expenses go up to $79 894 USD. This includes roughly $50 000 USD for tuition fees. I will receive about $17 000 USD in financial aid from the university, which means that I still have to find $62 894 USD. That's a total of $81 604 Canadian dollars. My campaign is in Canadian dollars.

And I have to find them for May 25th to secure my visa to study in the United States.

The biggest issue here is tuition. I can live in a dorm and eat Ramen noodles for a year if I have to, but if I can't cover tuition fees, I won't be able to study at Harvard next year. This is why in this campaign I am asking for $40 802 Canadian dollars, which represents the tuition fees minus the financial aid from the university.

Please help me make a difference in the life of so many kids around the globe. Thank you so much in advance for your generosity.

EN FRANÇAIS

Je dis souvent que ma passion pour l’éducation est apparue quand j’avais environ sept ans.

J’ai commencé à cet âge à aller dans un camp de vacances, le Camp De-La-Salle, qui allait changer ma vie . J’ai passé une ou deux semaines là-bas chaque été, et c’est devenu rapidement comme une deuxième maison. Je pouvais être complètement moi-même sans me faire juger, je me suis fait des amis qui le sont restés durant de nombreuses années et j'ai appris à sortir de ma coquille pour aller vers les autres. À 16 ans, j’étais trop vieux pour continuer comme campeur, donc j’ai commencé à travailler comme animateur, pour redonner aux autres enfants tout l’amour que j’avais reçu dans cet endroit incroyable.

Et c’est là que j'ai vraiment eu la piqûre.

Je faisais tout ce qui était en mon pouvoir pour m'assurer que l'expérience de chaque campeur allait être fabuleuse. J'ai travaillé au Camp De-La-Salle durant cinq étés. Mais au fil des années, ma passion pour l’éducation s'est peu à peu transformée. J’ai rapidement commencé à m’intéresser à l’impact qu’une organisation pouvait avoir sur le plus grand nombre de jeunes possible. À 19 ans, j’ai fondé avec des amis un organisme à but non-lucratif qui organisait des activités éducatives pour les enfants les plus défavorisés de Montréal. Puis, j’ai réalisé que pour vraiment rejoindre le plus de jeunes possible, et surtout avoir un réel impact sur l’ensemble de leur vie, il fallait penser de manière systémique. Les parents, l’école, toutes les activités sportives, culturelles et communautaires, les médias, toutes ces facettes de la vie contribuent à l’éducation d’un enfant. Si on veut prétendre avoir un impact durable, tous ces milieux doivent être pris en compte.

Certains enjeux ont aussi commencé à attirer mon attention. L’éducation à la citoyenneté mondiale semble de plus en plus importante dans un monde globalisé qui fait face à des défis extrêmement complexes. L’éducation à l’empathie permet de poser un regard accueillant sur l’autre et éventuellement de comprendre que notre avenir est intimement lié à celui de toute notre collectivité. Si on ajoute à ces deux concepts un engagement social actif, on obtient la base d’une population qui cherche à construire ensemble des solutions durables aux problèmes qui l’affectent maintenant et qui toucheront les générations futures, surtout les groupes les plus vulnérables.

Et donc, comment éduquer des générations entières à transformer l’ensemble de leur société pour le meilleur? C’est une question plutôt complexe, et la réponse est tout aussi complexe.

J’ai donc commencé à chercher les outils qui me permettraient d’apporter ma contribution à cette question, et j’ai finalement décidé d’appliquer à la maîtrise en Interventions éducatives internationales à l’université Harvard , un programme parfait pour ce que je souhaite faire. La photo en haut de la page a été prise en octobre. J’ai eu la chance de visiter le campus avant d’envoyer mon dossier, et j’ai tout de suite senti que c’était exactement le contexte qu’il me fallait pour aller plus loin. J’ai appliqué et j’ai passé les 5 derniers mois à espérer de pouvoir étudier là.

La semaine passé, j’ai été accepté.

Et c’est incroyable!

Il y a juste un petit problème: je suis un étudiant international et je n’ai pas un parcours typique.

J’ai commencé mes études universitaires en étudiant le latin, j’ai pris une pause de deux ans pour saisir une opportunité de travail que je ne pouvais pas manquer, et je suis en train de finir mon baccalauréat dans un autre domaine Je n’ai jamais étudié en éducation. Tout ça mis ensemble, ça veut dire qu’il n’y a pas vraiment de bourses importantes que je peux aller chercher. 

Voilà pourquoi j’ai créé cette page.

Les frais de scolarité et de subsistance atteignent les 79 894 dollars américains. Là-dessus, il faut compter environ 50 000 dollars américains pour les frais de scolarité. Je devrais recevoir environ 17 000 dollars américains en aide financière de l’université, ce qui veut dire que je dois encore trouver 62 894$ américains. Ça, c’est environ 81 604 dollars canadiens.

Et je dois prouver que j’ai tout cet argent-là dans mon compte pour le 25 mai pour recevoir mon visa pour étudier aux États-Unis.

Le plus gros problème, ce sont les frais de scolarité. Je peux vivre dans un dortoir et manger du riz blanc toute l’année s’il le faut, mais si je ne peux payer les frais de scolarité, je ne pourrai pas étudier à Harvard l’année prochaine. C’est pour ça que l’objectif de ma campagne c’est 40 802 dollars canadiens, puisque ça représente le coût des frais de scolarité moins l’aide financière que je vais recevoir de l’université.

En m’aidant, vous m’aidez à faire une différence dans le monde. Merci d’avance infiniment pour votre générosité.

Donations

 See top
  • Daniela et Robert Ziegler 
    • 50 $ 
    • 35 mos
  • Louise Guerin 
    • 100 $ 
    • 36 mos
  • Anonymous 
    • 500 $ (Offline)
    • 36 mos
  • Emmanuel Marcilhacy 
    • 100 $ (Offline)
    • 36 mos
  • Jean-Christophe Lambert 
    • 366 $ 
    • 36 mos
See all

Organizer

Antoine Béland 
Organizer
Montréal, QC
  • #1 fundraising platform

    More people start fundraisers on GoFundMe than on any other platform. Learn more

  • GoFundMe Guarantee

    In the rare case something isn’t right, we will work with you to determine if misuse occurred. Learn more

  • Expert advice, 24/7

    Contact us with your questions and we’ll answer, day or night. Learn more