Auberge ÉTUDIANTES SAGES-FEMMES


Les étudiantes sages-femmes québécoises ont un projet fou! Student midwives in Quebec have a crazy project… http://conaitreensemble.com/auberge/

*ENGLISH campaign description WILL FOLLOW*


Devenir propriétaire d’une maison autogérée, collective et aménagée sur mesure pour les besoins particuliers des sages-femmes en devenir. Depuis plusieurs mois, un groupe travaille à la concrétisation de ce rêve et en septembre 2016, l'Auberge accueillera les premières étudiantes. Vous êtes des centaines, au Québec comme ailleurs, à croire en nous : familles, sages-femmes, accompagnantes à la naissance, professionnels de la santé, etc. Nous avons maintenant besoin de votre support financier afin d'aménager la résidence de façon à pouvoir accueillir le plus d'étudiantes possible.


 
Qui sommes-nous?

Des étudiantes sages-femmes québécoises.

Plus précisément, nous sommes un comité de 16 étudiantes sages-femmes (ESF) du Baccalauréat de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), réparties dans les 4 cohortes, représentant l’ensemble des ESF, soit environ 80.  Nous sommes regroupées dans un organisme à but non lucratif : l’«Auberge Autogéré des Étudiantes Sages-Femmes Québécoises (AAÉSFQ)», que nous avons mise sur pied en octobre 2015, afin de mettre en œuvre notre projet.


Qu’allons-nous faire avec 20 000$?

Créer une Auberge Autogérée.

Bien entendu, ça prendra plus que 20 000$ pour acquérir la maison de nos rêves. Ce montant d’argent servira à compléter la recherche de financement entamée depuis un an déjà. L’objectif fixé à 20 000$ représente environ 10% de la valeur totale du projet. L’argent amassé sur Gofundme servira à compléter la mise de fonds pour l’achat de l'immeuble à Trois-Rivières ainsi que son aménagement.
 

Quelle est la réalité des étudiantes sages-femmes québécoises?

· Le Baccalauréat est un programme qui s’échelonne sur 4 ½ ans (9 sessions).
· Les 2 premières sessions se déroulent sur le campus, les cours étant dispensés généralement sur 3 jours.
· Au cours des sessions 3, 4 et 5, les étudiantes sont placées en stages dans l’une des 13 maisons de naissances au Québec, allant de Gatineau à Rimouski!
· Les étudiantes de garde doivent habiter à moins de 30 minutes du lieu de stage, ce qui implique un déménagement pour plusieurs d’entre elles.
· Avant chaque stage, les étudiantes doivent suivre une semaine intensive de cours à Trois-Rivières.
· La session 6 se déroule sur le campus de l’UQTR à raison de 2 jours par semaine.
· La session 7 est un stage en milieu hospitalier.
· Les sessions 8 et 9 sont les derniers stages et se réalisent dans une maison de naissance différente de la première série de stages.

En résumé, les étudiantes sages-femmes sont donc pour la plupart sans domicile fixe durant 4 ans! Ou encore, elles vivent « sur la route », entre le foyer familial, le campus et le milieu de stage. Le coût de leurs nombreux séjours à Trois-Rivières s’ajoute aux frais de logement lors des stages en maison de naissance et en centre hospitalier. Même si elles sont débrouillardes et réussissent à jongler avec la logistique, tout cela s’avère complexe et coûteux.

 
En quoi le projet est-il unique en son genre?

Il s’agit d’une réponse collective à des problématiques d’hébergement individuelles.

Le fait de devenir propriétaire nous permettra d’assurer l’aménagement de l’espace, la gestion pour et par les étudiantes et la durabilité de la solution d’hébergement.


À quoi ressemblera l’Auberge Autogérée des Étudiantes Sages-Femmes Québécoises?

- C'est un duplex situé à 15 minutes de marche de l'université, sur la rue Papineau à Trois-Rivière;
- Il est composé de 2 appartements 5 1/2 et d'un sous-sol aménagé;
- 7 chambres seront disponibles pour les étudiantes à temps plein à Trois-Rivières;
- Un grand salon au deuxième étage ainsi que le sous-sol aménagé serviront de dortoir pour les étudiantes occasionnellement sur le campus. Ces endroits serviront également de salle de réunion ou d'étude;
- Un espace sera aménagé pour les mamans ayant besoin d'un lieu d'hébergement avec leurs enfants;
- Plusieurs places de stationnements, terrain aménagé et vélos collectifs


Quels sont nos partenaires actuels?

- Regroupement des sages-femmes du Québec
- Association générale étudiante de l’UQTR
- Association des étudiantes sages-femmes du Québec
- Fondation de l’UQTR
- Innovation et développement économique Trois-Rivières
- La Caisse d'économie solidaire Desjardins
- Baccalauréat en pratique sage-femme
- Transport Petit
- Mathilde Cinq-Mars, illustratrice
- Zoo de Granby
- Andréanne Fortin, massothérapeute
- Olivier Turcotte alias Jos Violon, conteur
- KiNipi spa & bains nordiques
- Spa & Hôtel Le Finlandais
- Loblaws
- Polar Bear's Club
- Abaka – des vêtements écoresponsables
- Café Morgane
- Charles Lavoie, artiste
- William Cyr-Lamy, Barborange (logo)
- Bourassa Maillé architectes
- L'évènement "Une fille qui court"
- Salon Orchidée
- La Meraki, boutique-atelier
- Élise Martineau, photographe
- Benoit Scherer, artiste


En plus de vos dons financiers, tous vos dons matériels pour meubler l'Auberge sont les bienvenus. Un cadeau de remerciement sera offert à tous les donateurs offrant 40$ et plus. Vous pouvez suivre l’évolution du projet en vous inscrivant sur la page Facebook de l’Auberge Autogérée des Étudiantes Sages-Femmes Québécoises. Pour toutes informations supplémentaires, veuillez consulter l’espace web des étudiantes sages-femmes du Québec http://conaitreensemble.com/ ou communiquez avec Sandra Choquet, présidente de l'OBNL.

Nous vous invitons chaleureusement à devenir partenaires de cet espace de vie unique qui soutiendra la naissance de la relève sage-femme pour plusieurs générations à venir. Chaque don compte! Donnez généreusement!


Student midwives in Quebec have a crazy project… To own and manage a collective house, in order to meet the unique and specific needs of midwives in training. Is it possible? We have the audacity to think that it is, especially with your support. We know, and have met, hundreds of people, both in Quebec and elsewhere, who support our idea: families, midwives, birth attendants, doulas, health care professionals, etc. We are now, more than ever, in need of your financial support in order to kick start this ambitious yet realistic project.

Who are we?

Student midwives in Quebec.


To be more specific, we are a committee of 16 student midwives enrolled in a bachelors of midwifery practice (a midwifery education program) at l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). The group is representative of the 4 cohorts and the body of student midwives in Quebec, which totals about 80 students. We have founded a non profit organization called: l’ “Auberge Autogéré des Étudiantes Sages-Femmes Québécoises (AAÉSFQ)” through which we will manage this project.


What will we do with $20 000?


Create a student-run residence.

As we all know, it costs more than $20 000 to buy a home. The money we wish to raise here will contribute to our ongoing fundraising efforts. Our objective of raising $20 000 represents about 10% of the total value of the project. The money raised through our Gofundme campaign will contribute mainly to a down payment on the residence, so that we can start welcoming students in September of 2016.


What is the reality of being a student midwife in Quebec?

The midwifery training program is a bachelor's degree that extends over 9 semester and 4 and a half years.
The first two semesters (the first year) is held on campus in Trois-Rivières 3 days a week.
For the 3rd, 4th,and 5th semesters students are on placements in one of the 13 birthing centers across Quebec, extending from Gatineau to Rimouski.
Student must live within 30 minutes of the location of their placement which usually implies moving several times throughout the program.
Before each placement students must return to Trois-Rivières for a week of intensives courses.
The sixth semester in on campus at UQTR 2 days a week.
The 7th semester is a placement in a hospital.
The 8th and 9th semesters are the last placement, and internship, and are completed at a different birthing center than the first placements.


Basically what this means is that many student midwives are without a fixed address and consistent home for the 4 years of their program. Others live “on the road” between their family, UQTR, and the location of the placements. The expenses related to the students’ stay in Trois-Rivières is added to the cost of living in various different places across Quebec. Even though students are resourceful, and able to juggle the logistics, it remains a complex and expensive feat.

How is this project unique?

It responds to a collective issue around individual housing challenges.

Becoming owners and operators of our own residence will allow us to renovate the space, manage the residence for and by student and provide a sustainable solution to our housing issues.

What will the residence look like?


One large common living space for meetings and that could be use as a dorm for students who occasionnaly need a place to stay in Trois-Rivières
5 to 8 closed rooms for students that are living full time in Trois-Rivières.
A study room containing a library and reference books.
A collective kitchen.
Possibility of having a daycare service for students moms.
Several parking spaces and collective bicycles.

Who are our current partners?


- The midwives association of Quebec (Regroupement les sages-femmes du Québec)
- The UQTR student union (Association générale étudiante de l’UQTR)
- The UQTR Midwife student union (Association des étudiantes sages-femmes du Québec)
- The UQTR foundation (Fondation de l’UQTR)
- The innovation and economic development group in Trois-Rivières (Innovation et développement économique Trois-Rivières)
- The midwifery University program

- Transport Petit
- Mathilde Cinq-Mars, illustrator
- Granby Zoo
- Andréanne Fortin, massage therapist
- Olivier Turcotte alias Jos Violon, story-teller
- KiNipi spa
- Spa & Hôtel Le Finlandais
- Loblaws
- Polar Bear's Club
- Abaka – Responsible clothing
- Morgane coffee shop (Café Morgane)
- Charles Lavoie, artist
- William Cyr-Lamy, Barborange (logo)
- Bourassa Maillé architectes

- The sport event "Une fille qui court"
- Salon Orchidée
- La Meraki, boutique-atelier
- Élise Martineau, photographe
- Benoit Scherer, artiste


In addition to your financial donations, all furniture and amenities are welcome to furnish the residence. A small gift of thanks will be given to all those donating $40 or more. You can follow the progress of this project by joining our Facebook page: l’Auberge Autogérée des Étudiantes Sages-Femmes Québécoises. For all additional information please consult the Quebec student midwife webpage or contact Sandra Choquet, president of the organisation.


We enthusiastically invite you to join us in creating this unique space that will support future generations of midwives for years to come. Each donation helps us with our goal, please give generously.

Donations (0)

  • Sabrina Sahed 
    • $50 
    • 37 mos
  • François Paré 
    • $20 
    • 37 mos
  • Christale Fisette 
    • $35 
    • 38 mos
  • Anonymous 
    • $20 
    • 38 mos
  • Mélanie Bates 
    • $100 
    • 38 mos

Organizer 

Lucie May 
Organizer
  • #1 fundraising platform

    People have raised more money on GoFundMe than anywhere else. Learn more

  • GoFundMe Guarantee

    In the rare case that something isn’t right, we will refund your donation. Learn more

  • Expert advice, 24/7

    Contact us with your questions and we’ll answer, day or night. Learn more