Nouveau médicament CART-cell : guérir la Leucémie

Notre projet consiste à développer un médicament de thérapie innovante (MTI)  ou CART-cells, qui sera proposé aux patients atteints de leucémie, en échec ou réfractaires aux traitements existants. Nous avons eu, l’idée originale de pouvoir traquer et cibler spécifiquement la cellule leucémique en modifiant le système immunitaire (les globules blancs ou lymphocytes du patient) par génie génétique. Ces cellules produites au laboratoire, désormais armées et musclées sont ainsi capables d’éliminer spécifiquement la tumeur, sans affecter les cellules et tissus sains. Ces travaux ont été menés au laboratoire de recherche de l’Etablissement Français du Sang, INSERM RIGHT U1098 et université de Franche-Comté, à Besançon, France. Lors de ces 5 dernière années, nous avons démontré la preuve du concept scientifique in-vitro et in-vivo en guérissant des leucémies chez les souris. Ces travaux ont été publiés dans une revue scientifique américaine (Cancer Research, 2019) et fait l’objet de 2 dépôts de Brevets ainsi que de nombreuses communications dans des congrès nationaux et internationaux. Photo Est Républicain du 26/02/2019 Le développement d’un médicament de ce type dure généralement 10 ans avant le premier essai chez l’homme. Nous avons déjà réalisé les travaux de recherche et débuté les travaux pré-cliniques. La prochaine étape est la démonstration que notre approche thérapeutique est faisable et n’est pas toxique chez l’homme (essai clinique de Phase 1), puis dans un second temps, fonctionne chez l’homme (essai clinique de Phase 2). L’injection de ce nouveau médicament vivant constituera une première mondiale, imaginée et « made in France ». En France, cette approche CART-cells originale sera la première issue 100% de la recherche académique qui ira à l’essai clinique Le développement pré-clinique a débuté et montre que nous sommes en capacité de produire ce médicament fonctionnel en quantité compatible avec une injection à l’homme. L’essai clinique pourrait débuter dans 2 à 3 ans. Créateurs et origine du projet ------------------------------------------ ·       Dr Marina Deschamps et Dr Christophe Ferrand Nous sommes actuellement chercheurs à l’Etablissement Français du Sang dans l’unité de recherche académique INSERM Right U1098 et université de Franche-Comté. Fort d’une expérience et d’un binôme solide de presque 20 ans en recherche dans le domaine de la thérapie cellulaire et génique, plus particulièrement en immunothérapie dans le domaine de l’oncohématologie, nous avons pu imaginer et démarrer ces travaux de recherche. Aujourd’hui, afin de poursuivre, nous avons créé la Start-up CanCell Therapeutics, pour mener à bien ce projet et pouvoir réunir les fonds nécessaires aux études cliniques de phase 1 et 2. Au cours de notre activité de recherche, nous avons également amené deux précédents projets vers un essai clinique dont le dernier sous la nouvelle règlementation Européenne, prouvant que nous sommes en capacité à mener à bien notre projet CART. « Pour l’anecdote, c’est en discutant en voiture avec un collègue clinicien hématologue, au retour d’un congrès scientifique, que nous avons identifié des nouveaux besoins thérapeutiques et émis l’idée de développer cette nouvelle approche thérapeutique. A partir d’une hypothèse, ce sont 5 ans de recherche qui ont été nécessaires pour démontrer la preuve de concept ». Au-delà du binôme, c’est toute une équipe qui a contribué à ses longs travaux académiques de recherche, financés par les institutions EFS, INSERM et Université, par des financements extérieurs (Société Française de greffe de moelle osseuse, Ligue contre le Cancer, institut national du Cancer) et par un fort soutien de l’Association Nausicaa combat sa Leucémie. Jusqu’à présent, nous avons bénéficier de financements académiques et de soutien d’association locale. Aujourd’hui, les besoins pour mener ce type d’essais cliniques chez l’homme sont tels qu’ils ne sont plus en mesure de nous accompagner dans le développement, c’est la raison pour laquelle nous avons décidé de créer CanCell Therapeutics. Le projet en détails ------------------------ En tant que chercheurs, nous faisons de la recherche appliquée à la clinique, ce que nous voulons c’est que nos travaux de recherche puissent bénéficier aux patients, c’est ce que nous souhaitons faire via notre start-up CanCell Therapeutics. Après la démonstration au laboratoire et sur des modèles expérimentaux chez la souris, nous souhaitons poursuivre notre projet vers une expérimentation clinique chez l’homme, indispensable pour vérifier la faisabilité et l’absence de toxicité de notre médicament innovant, avant de pouvoir le proposer aux patients atteint de leucémie Un peu de science ---------------------------- Sans trop rentrer dans les détails scientifiques, notre médicament innovant (MTI) consiste donc à modifier, au laboratoire les gènes des lymphocytes T du patient, qui ont la capacité d’éliminer virus, bactéries ou cellules anormales (tumorales) pour leur conférer de nouvelles propriétés, on parle alors de reprogrammation des lymphocytes via : o   Un système de reconnaissance spécifique de la tumeur (sorte de GPS, tête chercheuse : récepteur CAR), o   Un interrupteur on/off (gène suicide) permettant de stopper très rapidement l’immunothérapie en cas de complication chez le patient, o   Un marqueur permettant de suivre ce médicament vivant après injection chez le patient. L’ensemble de ce système est de plus couplé aux fonctions naturelles d’élimination des lymphocytes T, en fait un super lymphocyte musclé et armé spécifiquement pour éliminer les cellules tumorales. Et ça marche ! ------------------ Ci-dessous, sur cette image, on peut voir les cellules médicaments (petites cellules, CART-cells) reconnaître et encercler la cellule leucémique (grosse cellule centrale) Après reconnaissance de la cellule leucémique, les CART-cells vont l’éliminer comme le montre la petite vidéo (18s, cliquer dessus) ci-dessous. On peut voir 2 petites cellules CART-cells détruire une grosse cellule tumorale. Un médicament innovant issu de la recherche académique Française, made in Franche-Comté ------------------------- La production d’un médicament innovant de ce type est soumise à la règlementation stricte Européenne et ne peut être produit que dans un établissement Pharmaceutique. A Besançon, nous disposons d’un environnement propice, à la mise en œuvre d’un tel projet : o   Un établissement Pharmaceutique de l’Etablissement Français du Sang Bourgogne Franche-Comté (faisant partie d’un réseau de différents sites couvrant le territoire national, permettant un accès aux patients de toute la France) o   Une unité de recherche spécialisée dans le domaine de l’immunothérapie, dont ces travaux et fondateurs sont issus o   Un laboratoire d’analyse de biologie médicale de pointe permettant de suivre ces médicaments chez les patients o   Une plateforme de Biomonitoring permettant les contrôles qualités du médicament avant injection chez l’homme o   Un service clinique d’Onco-Hématologie (Hôpital Jean Minjoz) habilité pour ce type de médicament innovant o   Un environnement académique et des sociétés de biotechnologie propice Pour en savoir plus : o   Médicament de thérapie innovante (MIMEDI) : https://youtu.be/sDUi88nNIiw o   Interview Dr C. Ferrand, CART-cells : https://youtu.be/7z60GpLLoc8 o   Est Républicain : CART cells MIMEDI : https://youtu.be/3uyYrQCYCJc À quoi servira la collecte ------------------------------- 1.      Démarrer les études préliminaires de faisabilité. La stratégie de développement d’un médicament est établie classiquement sur 10-15 ans, de la recherche à l’autorisation de mise sur le marché. Nous avons estimé à 10 M€ (sur 10 ans) le montant nécessaire pour conduire les essais cliniques chez l’homme et pour enregistrer ce médicament auprès des agences réglementaires. Avant d’engager la poursuite du projet et de gros investissements, nous devons réaliser une phase de test à petite échelle, afin d’être sûr du choix de nos partenaires. Le montant collecté permettra de clôturer cette phase pilote.   2.      Renforcer l’apport de fonds propres nécessaires à activer des dispositifs de subvention publiques et institutionnels : étape préalable indispensables afin de rassurer également les investisseurs lors des levées de fonds Les montants estimés pour mener à bien l’essai clinique chez l’homme ne sont pas ou peu accessibles par la recherche publique, ce qui nous a incité à créer la start-up CanCell Therapeutics afin de réunir les fonds nécessaires à la poursuite du projet. Aujourd’hui nous déposons des dossiers de demande de subventions auprès des institutions publiques qui soutiennent les start-up tels que la Région Bourgogne Franche-Comté, l’Agence Economique Régionale (AERFC) ou encore participons à des concours, pour réunir des fonds de démarrage. Hors pour pourvoir solliciter ces subventions et activer ces dispositifs de soutien, il faut disposer d’un minimum de fonds propres, ce que nous n’avons pas encore atteint pour le moment. Le montant nécessaires à la phase pilote doit s’élever à environ 25 000€. Les fonds collectés par la présente demande viendront aussi grossir alimenter les fonds propres de la start-up et constitueront les premiers euros indispensables au véritable démarrage du projet : « CART pour guérir la leucémie ». C’est notre billet d’entrée à la table des négociations, sans ces 25 000€ de fonds d’amorçages, notre projet ne pourra pas voir le jour. Les fonds propres de la start-up, mais aussi l’obtention de fonds publiques sont des labels indispensables pour rassurer les fonds d’investissement pour les futures levées de fonds. La première levée de fond servira à recruter l’équipe de CanCell Therapeutics, commander les réactifs nécessaires et préparer le dossier réglementaire de l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament), composé de tests spécifiques, pour l’autorisation d’essai clinique. Elle est estimée à environ 3M€ sur 2 ans. Tous ensembles et avec votre aide, de proposer aux patients un nouvel espoir de traitement et pourquoi pas de guérison de la leucémie.

Donations

  • Christian Feuvrier  
    • €100 
    • 10 hrs
  • Anonymous 
    • €15 
    • 1 d
  • Laure LEBLANC BOUDOT  
    • €25 
    • 2 d
  • Johanne Fournier 
    • €30 
    • 4 d
  • Christine Deat 
    • €50 
    • 5 d
See all

Fundraising team: Team IL-1RAP (13)

Dr Christophe Ferrand Dr Marina Deschamps 
Organizer
Raised €1,405 from 15 donations
Besançon (Doubs), France
Lucie Bouquet 
Team member
Raised €550 from 2 donations
Marina Deschamps 
Team member
Raised €200 from 1 donation
Rafik Haderbache 
Team member
Raised €200 from 7 donations
Clémentine Nicod 
Team member
Raised €50 from 1 donation
See all
  • #1 fundraising platform

    People have raised more money on GoFundMe than anywhere else. Learn more

  • GoFundMe Guarantee

    In the rare case that something isn’t right, we will refund your donation. Learn more

  • Expert advice, 24/7

    Contact us with your questions and we’ll answer, day or night. Learn more