Sauvons la Marina de Lachine

Sauvons la marina de Lachine – POUR un projet inclusif de cohabitation. Votre don est important pour financer nos activités (concertation des parties prenantes et proposition d'un projet inclusif concerté) et éventuel recours contre la mairie.  Nous nous battons contre une ville qui a des ressources financières et humaines importantes. On nous jette dehors. SVP aidez-nous!  Vous avez une entreprise? Achetez un espace publicitaire sur notre page web. Contactez-nous!

La ville de Montréal a annoncé le 8 juillet 2020 en pleine pandémie, sans préavis, sans consultation, sans études d’impact environnemental, social, économique, ni étude de faisabilité, la fermeture, dès la fin de l’été, de la plus grande marina du Québec, soit la marina de Lachine. En deux mois, la Ville de Montréal et l’équipe Maja Vodanovic s’attaquent à 100 ans de tradition à Lachine, et chasse 450 familles de plaisanciers qui n'ont aucune place où relocaliser leur bateau en raison de la pénurie de place à quai dans la région. 

Véritable tradition nautique sur le Lac Saint-Louis à l’embouchure Ouest du Canal Lachine, la marina de Lachine est un lieu de villégiature vibrant, regroupant plus de 450 familles passionnées du nautisme. Du jour au lendemain, elles sont évincées. Des plaisanciers nous quittent pour l’Ontario. La tristesse est palpable parmi les plaisanciers qui perdent non seulement leur loisir et leur investissement, mais leurs amis de longue date avec lesquels ils partagent leurs étés. Près de 30% des plaisanciers y passent cinq mois par année. Pour plusieurs, c’est le projet de retraite, ici à Montréal! Pour d’autres, c’est le lieu privilégié pour leur petite famille.

Les arguments de la ville de Montréal pour justifier la fermeture sont troublants, dogmatiques, et même démagogiques. La mairesse Maja Vodanovic et M. Robert Beaudry du Conseil exécutif de la Ville de Montréal, n’hésitent pas à déformer la réalité pour justifier leur décision.

1) Ils invoquent faussement des histoires de faillite, démenties par les anciens élus et par les documents obtenus par voie d’accès à l’information. La marina a toujours fait ses frais et même des surplus d’exploitation de 100 000 à 200 000$/an. Par voie d’accès à l’information, nous constatons que des dépenses non attribuables à la marina sont comptabilisées dans les dépenses de celle-ci, et des revenus soustraits, minant sa rentabilité.

2) Ils invoquent les coûts exorbitants de 16,5M$ pour la mise à niveau des infrastructures qu’ils disent être en fin de vie. Or, même par la voie de l’accès à l’information, la Ville de Montréal ne nous a toujours pas partagé les conclusions des études qui ont coûté 811 000$ aux contribuables pour étudier les installations et en arriver à ces conclusions. Les installations de la Marina de Lachine sont pourtant parmi les meilleures. Et des ingénieurs civils et entrepreneurs estiment les travaux requis à 5,3M$, dont 3,1M$ pour la réfection des berges. La capitainerie héberge un poste de police sans frais, mais l’entretien et la rénovation de ce bâtiment passe aussi sur le dos des plaisanciers.

3) Ils traitent les plaisanciers comme des citoyens de seconde classe, sans considération. Les plaisanciers ont proposé de payer davantage pour leurs frais de quai et pour une partie ou la totalité des mises à niveau requises. Ils ont proposé un projet inclusif de cohabitation parc-marina intégrant la vision environnementale de la Ville de Montréal, et où tous les citoyens pourraient profiter du lieu. La Ville de Montréal demeure sourde à leurs propositions.

4) Les coordonnateurs de Projet Montréal pour Lachine militent pour la destruction de la marina et son remplacement par un parc riverain, avec baignade. Or, il n’y a pas de plage dans le concept de parc riverain de l’Équipe Vodanovic, et la baignade en eau profonde demeure très incertaine dans ces canaux fluviaux. À Lachine, déjà 90% des berges sont accessibles au public, avec de très grands parcs parmi ses 51. De nombreux endroits peuvent accueillir des installations pour les embarcations non motorisées. La cohabitation des sports nautiques motorisés et non motorisés (canoë, kayak, aviron, planche à pagaie, bateau de pêche, plaisanciers) se vie en harmonie déjà depuis près de 100 ans à Lachine. Le nautisme a aussi droit à sa transition écologique, plutôt qu’à une destruction. Rien n'indique que la destruction de la marina pour en faire un parc aura un bilan environnemental positif au final.

SVP aidez-nous à sauver la marina de Lachine. Faites un don! 
Pour en savoir davantage :

www.plaisancierslachine.com  

www.facebook.com/sauvonslamarinadelachine 

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1733806/port-plaisance-montreal-arrondissement-lachine 

https://www.lapresse.ca/actualites/2020-09-14/port-de-plaisance-de-lachine-une-fermeture-qui-fait-des-vagues.php 

Signez notre pétition : https://bit.ly/UneRivePourTous 

Josée Côté
Présidente et porte-parole
Association des plaisanciers du Port de plaisance de Lachine

Donations

 See top
  • Simon Duplantie 
    • $100 
    • 3 mos
  • Sylvain Deschênes  
    • $200 
    • 3 mos
  • Mathieu Boudreau 
    • $100 
    • 3 mos
  • Scott McKay 
    • $100 
    • 3 mos
  • Anonymous 
    • $100 
    • 3 mos
See all

Organizer

Josée Côté 
Organizer
Lachine, QC
  • #1 fundraising platform

    More people start fundraisers on GoFundMe than on any other platform. Learn more

  • GoFundMe Guarantee

    In the rare case something isn’t right, we will work with you to determine if misuse occurred. Learn more

  • Expert advice, 24/7

    Contact us with your questions and we’ll answer, day or night. Learn more