Sauvons la crèche 'L'école buissonnière'

Chers donateurs, chères donatrices,

Nous sommes une crèche (ASBL) dans l’entité d’Eghezée existant depuis plus de 30 ans. Aujourd’hui, nous sommes confrontés à une mise en conformité de nos locaux qui doit passer par des travaux onéreux que nous sommes dans l’incapacité de financer. Nous avons fait appel aux aides dont nous pouvions disposer (ONE, bourgmestre, etc…) …qui s’avèrent dérisoires face à l’ampleur des travaux. La situation sanitaire nous ayant fait énormément de tort, nous étions à deux doigts de tout laisser tomber et de mettre la clé sous la porte. C’est pourquoi, aujourd’hui, après avoir exploité toutes les ressources mises à notre disposition, nous nous tournons vers vous, chers donateurs, afin que vous nous aidiez.

Vous trouverez ci-dessous un aperçu chronologique et détaillé de notre situation ;

 
Tout a commencé le samedi 5 septembre à 10h, quand la directrice de l’école fondamentale de la Communauté Française nous a fait savoir par téléphone que les travaux de chauffage en cours dans nos bâtiments devaient subitement être arrêtés suite à la découverte dans les combles d’infimes traces de poussière suspecte (d’amiante ?) … et que nous devions donc tout simplement évacuer la crèche sur le champ.

Nous nous retrouvions ainsi brutalement mis à la porte de nos locaux…. Et dans l’impossibilité d’accueillir les enfants.

Pendant 2 semaines et demies, toute une série de tests ont été réalisés dans les bâtiments de l’école. Afin de réaliser les travaux de désamiantage dans la chaufferie et pour terminer ceux du chauffage, nous avons dû à nouveau évacuer nos locaux.

Pendant ces 2 semaines et demies de « délocalisation », nous avons bien sûr tenté de trouver d’autres locaux, fait de nombreuses démarches, énormément parlementé – téléphoné - « mailé » - rencontré, cherché du soutien à gauche et à droite, contacté bon nombre de personnes dont la direction des bâtiments scolaires, le Bourgmestre, l’ONE, les Pompiers, l’Echevin de la Petite Enfance, etc.
Heureusement, la directrice d’une école de la commune s’est montrée disposée à nous louer 3 grands locaux de son école et à nous accueillir provisoirement (jusque-là fin des fameux travaux énoncés ci-dessus).

Après plusieurs jours de multiples nouvelles démarches, coups de téléphone, pourparlers et rendez-vous en tous genres, il s’est avéré que personne n’était disposé à faire les fameux et coûteux travaux exigés par l’ONE. Et comme nous n’avons trouvé nulle part ailleurs des locaux prêts à accueillir notre crèche, nous avons alors décidé, la mort dans l’âme, de tout laisser tomber et de déclarer la faillite de notre ASBL ! 

Mais était-ce pour nous envisageable après 38 ans à la tête de cette merveilleuse aventure, de subitement tout abandonner et laisser autant de familles dans la dèche…

A ce stade de l’histoire, nous étions désespérés car obligés d'annoncer aux parents, la fermeture de notre crèche, et à notre personnel sa brutale mise au chômage !! Cela nous fendait le cœur …. Nous ne pouvions nous y résoudre. Il nous fallait absolument trouver une solution et donc continuer à nous battre envers et contre tout ! Nous avons donc fait appel à un avocat afin de défendre et faire valoir nos droits.

Toutefois, les travaux doivent encore avoir lieu et ceux-ci devraient être pris en charge par la crèche qui n’en a pas les moyens, surtout suite aux difficultés financières que la pandémie de coronavirus a engendrés (baisse de fréquentations donc rentrées moins importantes et ce, malgré les indemnités versées par l'ONE). Ces travaux doivent avoir lieu au plus vite (nous occupons actuellement d’autres locaux mais cette situation est provisoire, jusqu’en juin 2021).

Il faut savoir qu’une petite partie des travaux a déjà pu être effectuée grâce à la mobilisation des parents via de nombreuses initiatives (et nous les remercions infiniment) mais d’autres doivent encore avoir lieu afin d’être aux normes. Une autre partie des fonds permettrait de nous remettre à flot pour assurer l’avenir de la crèche.


Vous comprendrez, chers donateurs, que vous êtes aujourd’hui notre dernier ressort et nous vous remercions d’avance pour l’attention que vous porterez à notre appel.

 

Chantal Jacques

Directrice de l’ASBL ‘Ecole Buissonnière’

Donations

 See top
  • Michel Paulet 
    • €50 
    • 10 d
  • Mélanie Vlies 
    • €50 
    • 26 d
  • Anonymous 
    • €50 
    • 1 mo
  • Stéphanie Stevenart 
    • €50 
    • 1 mo
  • Yasmina Rghioui  
    • €25 
    • 1 mo
See all

Organizer

Lokikakokou Btr 
Organizer
Eghezée, WAL, Belgium
  • #1 fundraising platform

    More people start fundraisers on GoFundMe than on any other platform. Learn more

  • GoFundMe Guarantee

    In the rare case something isn’t right, we will work with you to determine if misuse occurred. Learn more

  • Expert advice, 24/7

    Contact us with your questions and we’ll answer, day or night. Learn more