Projet etxean izapideak

Notre projet etxean izapideak: service de formalité administratives numériques a domicile au pays basque.
Soutenez nous pour que plus personne ne reste au bord de la route numérique!

Qui suis-je ?


39328748_1558264963510845_r.jpeg
Patxi, J’ai 47 ans, j’habite dans le Pays basque et suis chef d’entreprise dans la cybersécurité avec mon entreprise Azeri begi (l’œil du renard) qui est référencé par cybermalveillance.gouv.fr.
Je suis très impliqué au niveau local et associatif.


Le constat :

J’habite au cœur du Pays basque intérieur, dans une zone plutôt reculée, on peut dire que nous sommes loin de tout et que le numérique est loin d’être accessible pour tout le monde.
La belle vision que tout le monde peut avoir du Pays basque est confrontée à la réalité de ceux qui y habitent, loin du folklore et des fêtes, la vie quotidienne est parfois difficile, comme partout ailleurs, nous sommes de plus en plus abandonnées par les services dits « public ».
La solidarité est là, bon nombre d’habitants deviennent des spécialistes en télécom à force de réparer nous-mêmes les lignes téléphoniques laissées à l’abandon, et si nous ne devions ne garder qu’une seule fierté cela serait celle-là : peu importe la personne, nous ne laissons jamais personne au bord de la route quand elle a des problèmes.

Reste qu’en 2019, un tournant est en train d’avoir lieu : on passe au numérique dématérialisé pour énormément de services administratifs (c’est-à-dire qu’on ne propose plus QUE d’effectuer les démarches via internet), et parallèlement, on ferme les permanences, voir les services de proximité.
Carte grise, permis de conduire, impôts, sécurité sociale, mais très bientôt aussi, passeport, carte d’identité et d’autre ne seront plus accessible que par internet.
Super idée, mais face à cela, ÉNORMÉMENT de personnes, âgées ou non, n’ayant pas forcement un ordinateur et un accès internet, ou étant tout simplement dépassé face à toutes ces démarches, restent les bras ballants et ne sont assistés par personne !
Et ne comptez pas sur les « décideurs » pour y faire quelque chose, la seule réponse face à ce problème est de « peut-être » bientôt proposer des formations…
Oui, mais une « formation » quand on a 80 ans, qu’on n’a pas d’ordinateur, qu’on ne veut ou ne peut pas utiliser la technologie, qu’on n’a pas d’internet, ou que tout cela semble insurmontable, CE N’EST CLAIREMENT PAS LA SOLUTION !
C’est de toute façon, un véritable dialogue de sourds, car au final, les services locaux qu’on a supprimés, on ne veut pas les rétablir !

39328748_1558265048877997_r.jpeg

Le projet etxean izapideak :

Il est simple et se veut efficace.
Il s’agit de faire ce que l’état ou les collectivités devraient mettre en place: un guichet numérique mobile à domicile avec une assistance.
Tout simplement une voiture, tout le matériel nécessaire (ordinateur, imprimante, scanner, point d’accès internet mobile, appareil photo numérique...) et une personne pour aider les gens a effectué leurs démarches: carte grise, permis, impôts, photo numérique dématérialisée, etc., etc.
Tout a été pensé, par exemple une personne n’ayant pas d’ordinateur et ayant besoin d’une adresse email pour communiquer avec un organisme se verra créer une adresse email gratuite, nous la relèverons régulièrement et imprimerons les mails pour lui apporteront pour faire un point avec lui.
Autre exemple, une personne n’ayant pas de carte de crédit pour payer une démarche en ligne (permis de conduire, carte grise...) verra sa démarche payer par une carte de crédit dédier a cela par notre entreprise, charge a lui de nous rembourser ce paiement par les moyens qu’il préfère.
Au cas où la zone d’habitation est en zone non couverte par internet, nous nous déplacerons avec l’usager en zone couverte (chaise pliante et table de camping seront dans le véhicule).
Toutes les démarches seront imprimées et un dossier remis à l’usager.
Je proposerais aussi, au moyen d’un forfait, aux municipalités, de fournir ce service à leurs usagers, gratuitement ou avec une réduction, en fonction des possibilités budgétaires.

39328748_1558265100705204_r.jpeg

Pourquoi ne pas créer d’association et proposer cette prestation via Azeri begi?

Principalement par ce qu’on va s’adresser à un public fragile et manipuler des données sensibles (impots, administration...), et qu’en l’occurrence, je préfère le faire via une structure connue, référencer auprès de cybermalveillance.gouv.fr et qui assume juridiquement ses prestations avec la garantie d’une entreprise.


Vous allez donc faire du business avec ce problème, et donc facturé cher?

Je ne vois pas cela comme du business, si je voulais ne faire que cela, je resterais sur mon créneau de la cybersécurité qui est largement plus lucratif.
Bien sûr, je ne suis pas bénévole, mais ce projet se veut “en plus” de mon activité de cybersécurité et a été pensé pour être proposer a un prix largement accessible a tous.
À vrai dire, le tarif ne comprend que les frais de déplacement, l’entretien du véhicule et les consommables éventuels avec les assurances.
Il est de 25 €, quel que soit la prestation, et peu être moins cher voir gratuit si la municipalité du lieu de résidence de l’usager souscrit à nos services.

Pourquoi faire un appel aux dons?

Tout simplement pour que ce projet soit viable!
Comme expliquer plus haut, si je veux proposer une prestation a 25 €, il faut que je réduise mes couts, et la seule façon pour que cela soit possible est de ne quasi pas avoir d’amortissement de matériel et d’équipement.
Pour cela, j’ai besoin de financer le matériel nécessaire grâce aux dons.
Je précise qu’en fin d’année, un bilan chiffré sera adressé à chaque donateur.

Acceptez-vous les dons de matériel même usager?

Non, tout simplement par ce que je veux partir sur une bonne base.
Je ne veux pas faire le travail avec du matériel qui me lâchera peut-être dans 2 mois, cela remettrait en cause l’équilibre budgétaire, et j’ai aussi besoin de choisir moi-même le matériel en fonction des spécificités du projet.
Ce projet n’existera que si je peux proposer une prestation qui se veut de très bonne qualité aux usagers.
Je ne veux pas leur faire perdre du temps à cause de tel appareil qui ne fonctionne pas ou telle chose qui a été vue a l’économie.

À quoi concrètement va servir cet appel aux dons ?

À financer tout le matériel (ordinateur, imprimante, scanner, appareil photo numérique, logiciel de photo agréer ANTS, éclairage et fond pour photo…), l’aménagement du véhicule pour transport antichoc du matériel chez un équipementier spécialiser (Optima system), la connexion internet mobile, l’installation d’une prise 220v dans le véhicule faite par un spécialise, un chariot de transport pour déplacer le matériel, les consommables, et l’installation de pneu tout chemin sur le véhicule qui est un 4x4.
L’assurance, l’entretien du véhicule, la mise à disposition du véhicule (4x4) sont financés par mon entreprise.

Autre chose ?

Oui, un dernier mot…
À l’heure où je vois passer des tas de rassemblement, réunion, discourt, sur le « numérique » et les décideurs, locaux ou pas, nous servir de beau discourt, qu’on sait pertinemment à côté de la plaque, il faut réaliser que c’est à nous de nous mobiliser pour nos anciens, nos amis, nos voisins, pour qu’ils ne soient pas les laissez pour compte de notre époque qu’on est en train de créer.

Donations


No donations yet. Be the first to help.

Organizer 


PB
Patxi Baranx 
Organizer
  • #1 fundraising platform

    People have raised more money on GoFundMe than anywhere else. Learn more

  • GoFundMe Guarantee

    In the rare case that something isn’t right, we will refund your donation. Learn more

  • Expert advice, 24/7

    Contact us with your questions and we’ll answer, day or night. Learn more