Prémunissons un enfant contre le paludisme

OÙ DONNER ?

Vous pouvez donner à la collecte, ou directement sur le site de Malaria Consortium : https://www.malariaconsortium.org/pages/support-us/donate-europe.htm



POURQUOI ON A BESOIN DE VOUS ?


En 2015, à cause du paludisme, environ 303 000 enfants africains sont morts avant leur cinquième anniversaire. Un enfant de moins de 5 ans est plus sensible – comme vous l’imaginez - à l’infection, à la maladie, et au risque d’en mourir, car il n’a pas acquis d’immunité. Fatigue généralisée, hypoglycémie, et paludisme cérébral se manifestent dans son corps. Quand il en réchappe, sa croissance et son développement sont affectés.


QU’EST-CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE A VOTRE ECHELLE ?

En Mars 2012, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a publié une recommandation de politique de santé en faveur de la chimioprévention du paludisme saisonnier (CPS). La CPS se définit comme l’administration du traitement antipaludéen au cours de la saison de transmission.

Les coûts du traitement sont minimes. Il suffit que vous donniez environ 6 euros et 15 centimes pour offrir quatre mois de CPS à un enfant. En donnant 615 euros, soit le prix d’un nouveau téléviseur, vous pouvez prémunir cent enfants de la mort, ou de la morbidité.

Le paludisme ou la malaria est une maladie que l’on peut prévenir.  Au Sahel et dans les régions d’Afrique subsaharienne, la CPS a déjà fait une réelle différence grâce au travail des organisations et des nombreux donneurs. Il reste à aller beaucoup plus loin.

38181836_15541557640_r.jpeg
Source: https://www.malariaconsortium.org/resources/photo-library/80/prevent-malaria-save-lives-smc-in-burkina-faso


 L’HISTOIRE D’HAJARA

Le paludisme touche de manière disproportionnée les personnes pauvres et marginalisées, disposant d’un accès limité aux soins de santé.

Hajara vit à Furi Furi dans une communauté rurale du Nigéria. Sa fille Fatima allait fêter son troisième anniversaire, lorsque les agents de santé communautaires sont arrivés pour la première fois chez elle. “Tous les ménages savaient à quoi ils devraient faire face si leur enfant contractait le paludisme”, explique-elle. C’était sa crainte pour Fatima.

Les agents de santé ont administré la CPS à sa fille. Au-delà de la protection de sa fille, ce traitement constitue la première étape pour qu’elles sortent d’une spirale d’appauvrissement.  « J’ai maintenant du temps pour faire plein de kuli-kuli (boulettes frites à base d’arachides) et vendre mon huile d’arachide car je ne vais plus à l’hôpital […] Si la distribution de CPS cesse, le paludisme reviendra, comme avant. Les parents recommenceront à dépenser beaucoup d’argent dans les médicaments contre le paludisme et les mères connaitront à nouveau de nombreuses nuits sans sommeil

38181836_15541558930_r.jpeg
Source: https://www.malariaconsortium.org/resources/photo-library/80/prevent-malaria-save-lives-smc-in-burkina-faso


EST-CE QU’EN DONNANT VOUS FAITES LE BON CHOIX ?

Il a été démontré que la CPS était efficace à faible coût, sûre et faisable. L'administration d'un traitement antipaludique tous les mois au cours de la période de transmission, s'est révélée avoir 75% de réussite contre le paludisme chez les enfants de moins de 5 ans.


PEUT-ON INVOQUER LE PRINCIPE D’ASSISTANCE A PERSONNE EN DANGER ?

Selon le principe d’assistance à personne en danger :  « s’il est dans notre pouvoir d’éviter que quelque chose de grave  se produise, sans devoir sacrifier quelque chose de moralement comparable, nous devrions le faire. » La mort est quelque chose de grave. Et si tenté qu'on ait plus d’argent que nécessaire pour subvenir à ses besoins basiques, il est dans son pouvoir direct d’aider.


OU IRA VOTRE DON ?

Votre don ira à Malaria Consortium. Malaria Consortium est une organisation internationale à but non lucratif spécialisée dans la prévention, le contrôle, et le traitement du paludisme parmi les populations vulnérables. Elle administre à des enfants de 3 à 59 mois la CPS, afin de prévenir la maladie et la mort qui en résulte.

Selon GiveWell, une organisation à but non lucratif qui évalue scientifiquement les programmes sociaux, Malaria Consortium fait partie des toutes meilleures organisations en termes de ratio impact-coût. GiveWell estime qu’il ne faut à Malaria Consortium que 2000 euros pour sauver une vie humaine.   A titre de comparaison, l’Etat français dépense en moyenne 8370 euros par an pour la scolarité d’un collégien.

En 2017, grâce à ses évaluations scientifiques, GiveWell a motivé plus de $117 millions  de dons vers les organisations les plus bénéfiques de la planète.

Donations (0)

  • Anonymous 
    • €10 
    • 8 mos
  • Anonymous 
    • €20 
    • 9 mos
  • Anonymous 
    • €5 
    • 9 mos
  • Jessy B 
    • €50 
    • 9 mos
  • Anonymous 
    • €200 
    • 9 mos
See all

Organizer

France Solidarité 
Organizer
Lille (Nord), France
  • #1 fundraising platform

    People have raised more money on GoFundMe than anywhere else. Learn more

  • GoFundMe Guarantee

    In the rare case that something isn’t right, we will refund your donation. Learn more

  • Expert advice, 24/7

    Contact us with your questions and we’ll answer, day or night. Learn more