Rodeo illegal ? / Rodéo illégal ?

* Please do not use the automatic translator above.
   The English text follows right after the French text.
                                                  
                                    Montréalais et Montréalaises :
                              voulez-vous un RODÉO à MONTRÉAL
                                            ANNÉE après ANNÉE?

                                                      Montrealers:
                              Do you want a RODEO in MONTREAL
                                                 YEAR after YEAR?
                            
Alors que plusieurs villes et États dans le monde bannissent le rodéo en raison de la souffrance animale qui en résulte, se tiendra à Montréal, dans deux semaines, la « première édition » du nouveau rodéo urbain destinée à souligner le 375e anniversaire de la ville…

   §  While several cities and states worldwide are outlawing rodeos because of the suffering they  cause, in Montreal, in two weeks, there will be the "first edition " of a new "urban rodeo " to celebrate the city’s 375th  anniversary…


La réputation globale de Montréal en matière de bien-être animal s’en trouvera assurément entachée.

  §  Montreal’s global reputation in matters of  animal well-being will certainly find itself stained…


Visiblement, le maire de Montréal ne s’en formalise pas:                

  §  Obviously the mayor of Montreal has no problem with this (video is in French):


Et qu’un cheval meurt lors d’une épreuve de monte extrême du même fournisseur de rodéos (St-Tite) trois mois avant son « rodéo urbain » ne le perturbe aucunement ...

  §  And the fact that a horse dies in a bronco-riding trial from the same rodeo producer (St-Tite) three months before his “urban rodeo” does not trouble him either



Grady, 6 ans, s’est fracturé la colonne vertébrale en raison d’une « zone de faiblesse » qui n’a pas été détectée au préalable, malgré les précautions que disent prendre les vétérinaires mandatés par le Rodéo de St-Tite. Si Grady n’avait pas été soumis au rodéo, il serait encore en vie aujourd’hui.

   §  Grady, age six, broke his back because of a "weak area of his spine" which was not detected in advance, despite all the precautions that the St-Tite Rodeo's veterinarians boast of taking: If  he had not been forced to perform in rodeos, Grady would still be alive today.


NOUS AVONS BESOIN DE VOUS pour ramener le maire Coderre à la raison -- en démontrant que le rodéo est insoutenable et illégal !
   Merci de soutenir notre campagne de financement (voir ci-dessous)

   §  WE NEED YOU to bring mayor Coderre back to reason -- by proving the rodeo is untenable and illegal!
   Thank you for supporting our funding campaign (see below)

                                      
SVP AIDEZ-NOUS À PROUVER QUE LE RODÉO EST INSOUTENABLE ET ILLÉGAL

PLEASE HELP US PROVE THE RODEO IS UNTENABLE AND ILLEGAL

Danger de mort.  Aux rodéos , les veaux terrifiés, forcés de courir à toute vitesse, sont arrêtés net dans leur fuite, étranglés et brutalement ligotés. Les bouvillons sont violemment plaqués au sol par une torsion sans pitié de leur cou. Les chevaux et les taureaux pris de panique sont forcés, à l’aide de courroies et de coups d’éperons, à ruer désespérément pour déloger le « prédateur » sur leur dos, risquant des blessures sévères aux jambes et à la colonne vertébrale, voire la mort (comme celle du cheval Grady à St-Tite le 28 mai 2017 ).

                                        Terrassement du bouvillon

Une nouvelle loi.  En 2015, l’Assemblée nationale du Québec a voté, à l’unanimité, une nouvelle loi interdisant toute activité pouvant affecter la santé d’un animal
(Loi « BÊSA ») . Des exemptions s’appliquent (à l’alimentation et à la recherche), mais pas au sport ni au divertissement.

Collecte de preuves autorisée par le tribunal.  En mai dernier, le professeur de droit Alain Roy de l’Université de Montréal et ses étudiant-e-s ont invoqué cette nouvelle loi pour contester la légalité du rodéo NomadFest (prévu pour le mois d’août prochain à Montréal). L’issue de l’affaire fut remarquable, soit la signature d’un accord approuvé par la Cour supérieure du Québec qui habilite le professeur Roy à nommer deux experts — un vétérinaire et un comportementaliste — ainsi qu’un photographe, à qui l’on devra donner un accès illimité aux rodéos (de quatre jours pour le rodéo NomadFest à Montréal et de onze jours pour le rodéo du Festival Western de St-Tite). Grâce à cette opportunité sans précédent, les experts pourront examiner sans entrave chaque animal avant et après toute épreuve. Tant les épreuves que les examens effectués sur les animaux seront filmés.

Le professeur Roy s’est aussi vu accorder le droit de nommer trois représentants au sein d’un comité paritaire à être formé en vertu du jugement de la Cour supérieure. Selon l’entente, le comité comptera également trois membres de l’industrie du rodéo et deux représentants du MAPAQ, le ministère responsable de l’application de la loi.

                   Terrassement du bouvillon à partir d'un cheval

Les preuves seront rendues publiques.  Les données recueillies par le vétérinaire, le comportementaliste et le photographe permettront de documenter les répercussions des rodéos sur la santé des animaux. Ces preuves seront soumises au comité paritaire qui devra les évaluer dans le but de faire les recommandations qui s’imposent au MAPAQ. Elles seront également rendues publiques. Si les membres du comité ne réussissent pas à s’entendre sur une recommandation commune, le professeur Roy pourra alors soumettre ces preuves au tribunal dans le but d’obtenir un jugement portant sur la légalité des rodéos au Québec, compte tenu des dispositions de la nouvelle loi.

* Avec la nouvelle loi qui interdit de compromettre la santé des êtres animaux pour le divertissement, l’inspection autorisée par le tribunal offre une occasion historique de juger le rodéo à partir de preuves directes. *

URGENT BESOIN DE VOUS !  L’équipe juridique qui accompagne le professeur Roy et ses étudiant-e-s dans leurs démarches, ainsi que les trois membres du comité paritaire, agissent tous bénévolement. Toutefois, des fonds sont nécessaires de façon urgente pour défrayer les coûts reliés au travail des experts, vétérinaire et comportementaliste, et du photographe qui seront à l’œuvre tout au long des quinze jours d’inspection et de surveillance des épreuves et des animaux. Sans eux, il nous faudra mettre une croix sur la saisie directe de preuves et sur l’opportunité historique qui s’offre aux animaux.

Nous sollicitons donc la générosité de tous ceux et celles qui ont à cœur la santé et le bien-être d’un nombre incalculable d’animaux innocents, utilisés contre leur gré lors de rodéos — comme ceux que l’on voit ici sur les photos et dans les vidéos — afin d’obtenir des contributions qui nous aideront à couvrir les frais afférents aux honoraires, aux déplacements et à l’hébergement des spécialistes que nous aurons recrutés. La situation est urgente étant donné que le premier rodéo commence au mois d’août 2017. Nous estimons le coût minimal des dépenses requises à 25 000 $. Sans ces fonds, il nous sera impossible de réaliser cette action et l'occasion historique qui s'offre aux êtres animaux sera perdue.

Nous sommes un groupe de bénévoles formé du professeur de droit Alain Roy , de l'Université de Montréal, ses étudiants, et autres bénévoles, incluant Geneviève Goizioux et Patricia Bittar. Étant la bénéficiaire des fonds au nom de l’équipe du professeur Roy, Madame Goizioux est en charge de leur retrait et de leur traitement. Les fonds que nous demandons iront à payer les dépenses de trois experts indépendants, deux vétérinaires et un photographe, qui ne sont pas des bénévoles. Leur rôle sera d’examiner les animaux à chacune des épreuves et de filmer chacun de ces examens. Ces experts seront sur place à longueur de journée, avant et après chacune des épreuves, tout au long des 15 jours de la durée des rodéos de Montréal et de St-Tite, en août et septembre 2017. Les fonds recueillis sont indispensables pour défrayer les coûts de déplacements, de repas et d’hébergement de ces experts, tout comme les frais reliés à la collecte des données, à l’analyse de celles-ci et à la rédaction des rapports portant sur chaque animal examiné à chacune des épreuves. À l’inverse, le professeur Roy, ses étudiants et les autres bénévoles ne demandent, ni ne reçoivent, quelle que forme de rétribution que ce soit.

De haut en bas et de gauche à droite :  
Marie-Laure Généreux, le professeur Alain Roy, Michèle Chénier, Gynet Kozub, Cara Parisien, Chloé Surprenant et Chrystophe Letendre (http://alainroy.openum.ca/ )

                    Cheval de monte extrême mortellement blessé
                                                Calf-roping – Prise du veau au lasso

                                                 Calf-roping

PLEASE HELP US PROVE THE RODEO IS UNTENABLE AND ILLEGAL

Mortal risk?
  In rodeos, terrified calves, forced to run full speed, are roped, choked and brutally “hog-tied.” Half-grown steers are violently wrestled to the ground, their necks twisted mercilessly. Panic-stricken horses and bulls are forced by straps and spur-blows to buck desperately to free themselves from the predator on their backs, their legs and spines at risk of fatal injury (the latest being the 6 year-old horse Grady’s death of a broken back from bucking in St-Tite on May 28 2017).

                                                 Steer-wrestling

A new law.
  In December 2015 the Quebec National Assembly unanimously adopted a new law that forbids any activity that puts an animal’s health at risk. There are exemptions to this law (for food and research) but not for sport and entertainment.

                                                   Injured bucking bull

Court-authorized evidence gathering.  This May, in Quebec Superior Court, University of Montreal law professor Alain Roy and his law students challenged the legality of the Montreal NomadFest Rodeo (scheduled for this August) under the new law. In June, a remarkable Settlement Agreement was approved and certified by Quebec Superior Court. It empowers Professor Roy to appoint two experts – a veterinarian and a behavioral specialist – plus a photographer. These appointees must be given unimpeded access to all the animal events in the 4-day Montreal NomadFest Rodeo in August as well as the 11-day St-Tite Festival Western Rodeo in September. They are mandated to examine every animal before and after each trial, filming both the examinations and the trial itself.

Professor Roy will also be entitled to appoint three representatives to a joint committee to be formed on the basis of the Superior Court ruling. According to the agreement, the joint committee will also include three members from the rodeo industry plus two representatives of MAPAQ , the Quebec Ministry in charge of applying the new law.

                                                   Injured bucking bronco

The evidence will be made public.
  The data collected by the veterinarian, behaviorist and photographer will document the impact of rodeos on the animals’ health. The evidence will be submitted to the joint committee so they can assess it and make recommendations to MAPAQ. The evidence will also be made public. If the members of the committee cannot agree on a joint recommendation, Professor Roy will be entitled to submit the evidence to the court for a ruling on the legality of the rodeos in Quebec in light of the new law.

* This court-approved inspection represents a unique and historically unprecedented opportunity to make the rodeo answerable to direct evidence under the new law prohibiting any activity that puts animals' health and well-being at risk. *

URGENT NEED FOR YOUR HELP.  The legal team of Professor Roy and his students are doing all of this for free. But we urgently need funding to pay for the time and services of the veterinarian, behaviorist and photographer for 15 full days of intensive inspection and monitoring. Without these specialists, the evidence cannot be gathered and this unique opportunity will be lost.

We ask all who care about the health and well-being of countless innocent animals like the ones pictured here to contribute to raising the $25,000 that we estimate to be the minimal amount we need in order to cover the specialists’ fees, travel and lodging. Our need is extremely urgent and time is extremely short: the first of the rodeos starts in August. And this remarkable opportunity will not return.

We are all a group of volunteers consisting of University of Montreal Law Professor Alain Roy , a group of his law students, and additional volunteers, including Patricia Bittar and Geneviève Goizioux. Being the beneficiary of the funds on behalf of Professor Roy's team, Ms. Goizioux is in charge of their withdrawal and treatment. The funds we are seeking are needed to cover the expenses of the three independent specialists, two veterinarians and a photographer, who are not volunteers: They will be the ones examining the animals on every trial, and filming it all. They will be on site at all the rodeo events, examining every animal all day long, before and after every trial, throughout the full 15 days of the Montreal and St-Tite rodeos in August and September 2017. The funds we are seeking are essential so we can cover the costs of their travel, meals, lodging, their data-collection and their drafting of written reports on each animal, at each trial. Professor Roy, his students and the other volunteers, in contrast, are not seeking or receiving any form of payment at all.

Top to bottom, from left to right:
Marie-Laure Généreux, le professeur Alain Roy, Michèle Chénier, Gynet Kozub, Cara Parisien, Chloé Surprenant et Chrystophe Letendre (http://alainroy.openum.ca/)

                                                       
                                        Taureau blessé lors de la monte
                                                       Bull-riding injury 

                                     Terrassement (et mort) du bouvillon
                                                Steer wrestling (and death)
                                    
         Monte extrême de cheval avec électrochoc «illlégal»
                   Bronco-riding with ‘illegal’ electric shock

Nous sommes heureux d'annoncer que Animal Legal Defense Fund appuie les démarches du professeur Roy et de ses étudiant-e-s.

We are pleased to announce that Animal Legal Defense Fund supports the efforts of Professor Roy and his students.

Donations

 See top
  • Rosa Borisova 
    • $35 
    • 38 mos
  • Natalia Benedetti 
    • $20 
    • 39 mos
  • Ma voix pour eux  
    • $1,100 (Offline)
    • 39 mos
  • Anonymous 
    • $50 (Offline)
    • 41 mos
  • Anonymous 
    • $10 
    • 41 mos
See all

Organizer and beneficiary

Patricia Bittar 
Organizer
Saint-Laurent, QC
Geneviève Goizioux 
Beneficiary
  • #1 fundraising platform

    More people start fundraisers on GoFundMe than on any other platform. Learn more

  • GoFundMe Guarantee

    In the rare case something isn’t right, we will work with you to determine if misuse occurred. Learn more

  • Expert advice, 24/7

    Contact us with your questions and we’ll answer, day or night. Learn more