31
31
16

Céleste sur la Longue Route 2018

€2,105 of €20,000 goal

Raised by 32 people in 12 months


Un tour du monde en solitaire, sans escale, passant par le Sud des trois Caps mythiques de Bonne-Esperance, Leeuwin et Horn, un défi quotidien à travers les mers du Sud, voilà ce qu'est d'abord la Longue Route 2018. Ce sont 10 mois à vivre seul en mer, sur l'autoroute des plus violentes tempêtes du globe. 10 mois à cravacher le bateau et faire méticuleusement son boulot de marin. 10 mois aussi de solitude absolue, de fusion avec les éléments, de spiritualité épanouie et de voyage interieur. C'est une aventure qui vous change un homme, lorsqu'il en revient...
Mais La Longue Route 2018 c'est aussi un hommage à Bernard Moitessier, vagabond des mers et marin astucieux, amoureux éperdu de l'océan auquel il a dédié sa vie, et qui a révélé quelques clés de la quête du bonheur à certains d'entre nous. Par le chemin de vie qu'il a choisi d'emprunter, par sa spiritualité aussi, il a donné des rêves à l'enfant que j'étais et un mode de vie à l'adulte que je suis désormais.
Lorsqu'au cours du Golden Globe il décide de renoncer à la recherche de la victoire et de poursuivre sa Longue Route personnelle jusqu'à Taihiti, cette décision est symboliquement lourde de sens. J'ai ressenti pareille émotion lorsque dans mon sillage se refermaient les portes glaciales des Passages du Nord Ouest ou lorsqu'après 60 jours de mer apparaissaient devant l'étrave les gigantesques buildings de Hong-Kong. La plénitude s'effaçait pour laisser place à une petite bouffée d'angoisse, celle de retrouver "l'autre monde", de se réinsérer à nouveau. C'était encore trop tôt, le voyage intérieur n'était pas encore achevé.

Par cette longue route 2018, je partagerais avec vous l'épreuve la plus intense que puisse s'imposer un marin, en terme de durée, de conditions méréorologiques et de gestion du bateau. Je vous ferais aussi ressentir, à travers les publications que vous transmettra mon équipe au cours de ma Longue Route, ce qu'est la vie d'un homme et de sa coque de noix sur un océan sans limite,  un ocean sur lequel personne n'aime jamais trop s'attarder...  

Pour un tel défi, je souhaite partir avec un bateau qui m'inspire confiance, une coque capable d'affronter les coups durs. Le bateau, je l'ai: elle s'appelle Céleste et c'est le meilleur bateau du monde! Le but de cette page de financement participatif est de récolter les fonds manquants à la préparation de sa coque (renforts de structure, changement de la quille), à l'achat d'un jeu de voiles, de materiel de sécurité et à une reconfiguration de l'amménagemment intérieur afin de pouvoir charger à bord une année d'avitaillement. Pour préparer cette aventure, en parallèle de ma recherche de sponsors, je lance donc cette campagne d'appel aux dons dont le succès sera décisif pour la réussite de cette préparation. Il n'y aura qu'un marin sur le bateau, mais c'est tous ensemble que nous préparerons cette aventure! Qu'elle soit materielle, financière ou logistique, chaque aide, chaque petit coup de main sera une pierre de plus à l'édifice "La longue Route de Céleste". Un événement festif sera organisé à la veille du départ, au cours duquel j'espère rencontrer chacun d'entre vous qui aurez permis de donner vie à ce rêve. Puis s'ecouleront dix mois, avant que nous nous retrouvions tous ensemble, pour fêter le succès d'un tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance...
+ Read More
Grâce à chacun d'entre vous Céleste devient éblouissante de jour en jour et pour cela le capitaine Manu vous remercie infiniment, ce bonheur n'aurait pas été possible sans vous !!! La route est encore longue mais vous rendez chaque mille réalisable avec aisance, MERCI :)
+ Read More
Merci à tous de votre soutien, grâce à vous la Céleste a pu se transformer et le jour de la remise à l'eau approche, doucement mais sûrement.. La preuve en images dans la vidéo ci-jointe !

N'oubliez pas d'aller faire un tour sur le site internet de l'association lesamisdeceleste.wordpress.com et de nous suivre sur facebook www.facebook.com/assoceleste
+ Read More
C’était écrit… Tout jeune déjà, à travers les récits de Moitessier, de Slocum, les aventures de Damien et quelques autres encore, je révais de m’évader sur les mers. Je voulais peut-être un peu fuir, mais je rêvais surtout de la quête ultime, celle de la Plénitude et de la Liberté. Je le savais, comme futur, comme vie d’adulte, c’était « ça » que je voulais et rien d’autre. Alors j’ai grandi, j’ai navigué, encore et encore, toujours plus loin, toujours à courir après quelque bonheur indéfinis, chaque fois en savourant les moindres instants de cette Liberté absolue.

Bien sur, toutes ces rencontres, ces découvertes et ces échanges de culture m’ont enrichies. J’ai cette capacité à me sentir chez moi partout ou je vais… Alors je tchatche, j’expérimente et je vis le monde tel qu’il se présente à moi !Mais ce n’était pas seulement cela que je recherchais en parcourant les océans..
Car aussi, il y avait le bateau. Comme maison, comme compagnon de défi, comme roulotte de bohémien de la mer, un objet tour à tour puissant ou sensible, le bateau représente un tout, un moyen autant qu’une fin, le bateau devient le microcosme dans lequel évolue en permanence le marin. Et dans la durée, sur de longues routes, une telle fusion bateau-marin revêt le caractère de la spiritualité, lorsque l’harmonie devient enfin Plénitude. C’est alors que l’homme perdu seul au milieu de l’immensité océanique se sent intime avec le milieu dans lequel il évolue.

Un marin, lorsqu’il aime la mer autant que je le fais moi-même, à un moment de sa vie ou il se sent suffisamment accompli pour oser formuler le rêve à voix haute, commence à se demander par quelle manière il pourrait évoluer encore et approfondir son expérience. J’aime être seul avec l’Océan, j’aime laisser mon esprit voyager, s’évader et explorer, jamais je ne me lasserais d’écouter le bateau, de sans cesse chercher le réglage qui va bien. Je n’ai pas peur de la solitude, au contraire elle apaise mes retours en société. Après réflexion je ne voyais aucune autre expérience qui pourrait m’apporter une telle intensité dans le défi et dans l’émotion, rien que je ne puisse vivre plus intensément qu’une longue route, un grand voyage qui serait aussi spirituel que physique. Bernard Moitessier l’avait fait une petite cinquantaine d’années plus tôt, d’autres l’ont suivi depuis, s’élançant seul autour du monde, ne prévoyant aucune escale. Le parcours semble farfelu : faire le tour de la planète sans rien voir d’elle. Partir du point A pour rallier le point A. Mais cette route là, ne se vit pas pour la destination, elle se vit pour le chemin à parcourir. Le voyage est intérieur, avec sa difficulté et sa durée pour tout exotisme. Comme une retraite ou un jeun, ce qui fait la beauté de ce voyage est sa pureté.

10 mois. Environs 300 jours. Petit point glissant de vague en vague, de bouillons en bouillons, au milieu d’un désert liquide qui s’étire, respire et souffle, un voilier galope vers l’Est. Dessus un homme, juste un, qui mange, lis, dors ou se divertis au rythme du soleil, un homme qui fait marcher sa monture allègrement, mais sait qu’il ne doit rien casser. Car il est seul. Dans les Mers de Sud, il n’y a personne. Seulement ce mec qui chevauche les vagues et le noir de ces mers froides. Il y a bien ses copains, eux aussi chasseurs de surfs à 5nds ,qui sont quelque part dans le Sud. Mais probablement à quelques milliers de kilomètres de là. Chacun d’eux sait qu’il est seul, qu’il doit gérer pour ne rien casser et avancer. Pendant trois cent jours…

De cette expérience, je suppose qu’on revient changé. Mais je ne pars pas pour revenir en autre homme ou quoi que ce soit, je pars pour vivre quelque chose. Quelque chose que je vivrai seul, mais que j’aimerais partager avec tous… Je me dis que la vie et le système pèsent parfois sur les épaules de certains et que le caractère de ce défi leur rappellerait à quelle point il n’est pas nécessaire d’être une star de magasine people pour réaliser ses rêves et vivre en harmonie avec ses convictions. Je me dis aussi que l’aventure, c’est la vie ! Une vie sans aventure ce n’est pas drôle. Et une aventure c’est comme une bonne blague dont on est sûr de l’effet, on prend plaisir à la partager.

J’ai donc lancé la machine, la préparation du bateau s’organise et se précise. Mais j’ai compris que tout seul, même avec l’aide de sponsors, il sera difficile de mettre le bateau en état de partir dans le délai prévu par La Longue Route. C’est pourquoi j’en appelle à vous tous, par le biais de cette page de financement participatif que j’ai mis en place, afin de donner les moyen à la belle Céleste de se lancer à l’assaut du globe. Les coups de mains financiers, logistiques ou matériels sont tous les bienvenus ! Pour vous remercier et pour partager l’aventure avec vous, des petits moments conviviaux seront périodiquement organisés autour du bateau, pour se retrouver et échanger sur la préparation du bateau autour d’une bonne bolée de cid’. Puis il y aura le départ, pour lequel j’espère que nous serons serons nombreux et qui sera un moment intense de partage ! Et l’arrivée… Mais ça, ça porte malheur d’en parler déjà…
A très bientôt, Kenavo !
+ Read More
Read a Previous Update

€2,105 of €20,000 goal

Raised by 32 people in 12 months
Your share could be bringing in donations. Sign in to track your impact.
   Connect
We will never post without your permission.
In the future, we'll let you know if your sharing brings in any donations.
We weren't able to connect your Facebook account. Please try again later.
PD
€30
Philippe Doare
8 days ago
€30
isabelle MALLEBRERA
15 days ago
MG
€100
Martine Gousset
1 month ago
CR
€300
cyril roschewski
1 month ago
MK
€100
Marie-Jeanne KRAFFT
1 month ago
DP
€10
Daniel Pannier
4 months ago
BC
€30
brigitte charpentreau
4 months ago
€50
Mareva GUENNEC
5 months ago
MG
€50
Muriel Guennec
5 months ago
VP
€50
Vincent PERON
5 months ago
or
Or, use your email…
Use My Email Address
By continuing, you agree with the GoFundMe
terms and privacy policy
There's an issue with this Campaign Organizer's account. Our team has contacted them with the solution! Please ask them to sign in to GoFundMe and check their account. Return to Campaign

Are you ready for the next step?
Even a €5 donation can help!
Donate Now Not now
Connect on Facebook to keep track of how many donations your share brings.
We will never post on Facebook without your permission.