190
190
26

SAUVONS LA DERNIÈRE GOÉLETTE DU ST-LAURENT

$11,815 of $20,000 goal

Raised by 211 people in 4 months

(See ENGLISH TRANSLATION below)

Pour lire les mises à jour, cliquez sur "communiqués" juste en haut entre ce texte et la photo). 
To read the updates, click on "communiqués" just at the top between this text and the photo).


Samedi, le 9 mars 2019
- Jour un de la publication de la campagne

Le capitaine de la Grosse-Île, Didier Épars, n’a pas eu d’autre choix que d’échouer en urgence la goélette sur une plage reculée de Cuba, pour sa sécurité et celle de son fils qui l’accompagnait. En effet, le 27 janvier 2019 au soir, en route pour se réfugier à l’abri d’une tempête, survenue plus tôt que prévue, son moteur cessa de fonctionner. Le tout dans des vents estimés aujourd’hui avec précision -selon le rapport météo- entre 83km/h et 120 km/h.

Cette goélette a été construite en 1951 au Chantier maritime de Saint-Laurent-de-l'Île-d'Orléans au Québec, avec un plan de forme d'une goélette à voile du début du 20e siècle. Sa Majesté régnante au Canada en devient propriétaire. Sa mission : transporter le personnel de l’armée et ravitailler l'île de la Grosse-Île. Après 41 ans de loyaux services, son dernier propriétaire l’abandonne devant l’ampleur des travaux à réaliser pour la remettre à flot. C’est en 1991 que ce navire du patrimoine maritime canadien et québécois devient la propriété de Didier Épars, qui passera des années à la restaurer pour lui redonner vie dans toute sa splendeur.

C’est aujourd’hui la dernière goélette du Saint-Laurent en état de naviguer. Une fierté pour tout le Québec et le Canada. À l’instar de milliers de navires à travers le monde, préservés ou reconstruits, la Grosse-Île témoigne d’un patrimoine fondamental qui a rendu possible l’occupation du territoire et de son développement. La goélette est membre du European Maritime Heritage.

Pour plus d’information, voir les liens plus bas, dont un documentaire sur son histoire.

Des assurances passives

Depuis la date de l’événement, le 27 janvier, l’assureur a été très peu loquace dans ses rares communications avec M. Épars, malgré que ce dernier était facile à rejoindre par Internet. Aucune opération n’a été effectuée pour sortir la goélette de sa mauvaise posture. Pourtant, dès le lendemain de l’échouage volontaire pour éviter le naufrage, l’assureur a été mis au courant que la coque n’avait subi aucun dommage important. Échouée sur une plage d’un parc national cubain, la goélette est depuis tout ce temps laissé à la merci des éléments et des pilleurs qui s’en donnent à cœur joie, sous les yeux de son capitaine. Ce dernier est tenu en garde à vue par l’armée cubaine et ne peut quitter l’endroit tant que le voilier ne sera pas remorqué, sous peine de voir la goélette Grosse-Île considérée comme abandonnée selon les lois cubaines. Le 4 mars dernier, il était même question que Cuba prenne définitivement possession de la goélette.

Des répercussions médiatiques positives

Depuis que les médias ont été alertés et que des articles ont été rédigés par Radio-Canada, le journal La Presse et la Presse canadienne (voir liens plus bas), les autorités canadiennes semblent s’activer, car la saisie n’a pas été effectuée le lundi 4 mars comme prévu. Dans ce contexte, il apparaît évident que Cuba ne veut pas d’incident diplomatique. Les assurances ont repris contact avec le propriétaire et des démarches sont en cours pour trouver une compagnie de remorquage ayant les permis requis pour réaliser cette opération à Cuba. 

Comme cité dans les médias, l’assureur demande une caution de 140 000 $.  Mais ces derniers agissent toutefois :«Nous avons convenu de ne pas demander ce paiement pour le moment », a dit Mark Thomas, le représentant de la compagnie d'assurance à Radio-Canada, le 31 mars 2019 (voir article plus bas).

Mise à jour - mai 2019

La goélette a enfin été remorquée, elle est en sécurité! 
Lire ici l'article qui résume bien les événements: La goélette Grosse-Île sera enfin remorquée, 97 jours après son échouement à Cuba, La Presse Canadienne, 2 mai 2019

https://journalmetro.com/actualites/national/2316488/la-goelette-grosse-ile-sera-enfin-remorquee-97-jours-apres-son-echouement-a-cuba/?fbclid=IwAR3FlabsQSMJHAidX4A23FweZDr51XGlZBZC5jF1Z-_sjIMzrRZOEincgTY

Mise à jour- Juin 2019

>>>Merci de lire le dernier communiqué

Objectifs de cette levée de fonds

Nous lançons cette opération de collecte de fonds en prévision de ce que le propriétaire devra payer comme frais, remboursables ou non par l’assurance (impossible d'avoir le détail des sommes actuellement), pour réparer la Grosse-Ile.  Les assurances vont-elles évaluer justement le coût des réparations?

>>>  À noter que tout ce qui a été pillé sur la goélette n'est pas couvert par les assurances, selon une clause d'exclusion pour les sinistres ayant lieu à CUBA.  
>>>  Je rappelle également que la compagnie d'assurance a refusé de renouveler la police d'assurance de la Grosse-Île. Tous les dommages ayant lieu après le 26 février dernier ne sont pas couverts. 

Toute somme amassée et dépensée qui serait ensuite remboursée par l’assurance, ou tout fonds reçu en trop, sera redonné à l’organisme à but non lucratif GREMM voué à la recherche scientifique sur les baleines du Saint-Laurent et à l’éducation pour la conservation du milieu marin.

Merci à l’avance pour votre générosité afin de sauver la goélette Grosse-Île. Nous vous tiendrons au courant des avancées et de l’impact de vos dons sur les travaux à venir. 

Quelle que soit votre contribution, les petits ruisseaux font les grandes rivières et les grandes rivières des fleuves, qui vont permettre à cette goélette de retrouver l’Océan, tout en gardant son pavillon canadien.

Notes :

-Si vous désirez plutôt envoyer un don par interac, voici le courriel de Didier Épars : didierepars@gmail.com

-Didier Épars devait être le seul bénéficiaire autorisé à retirer les dons offerts sur Go Fund me (C'est une option offerte par ce site). Mais puisqu'il est à CUBA, ce territoire n'est pas desservi par Go Fund me et il ne peut pas s'inscrire comme bénéficiaire... Je me retrouve donc dans l'obligation de retirer moi-même les fonds et lui envoyer par interac, selon les besoins de la cause. Soyez certain que tout ceci se fait en accord avec lui.

-Je suis une amie de Didier et notre grand rêve est qu'un jour, la Goélette puisse embarquer des jeunes en difficulté du Québec, notamment en tant que partenaire de l'organisme pour lequel je travaille et qui vient en aide aux jeunes de la rue.

-Pour toute question, n'hésitez pas à communiquer avec moi en cliquant sur l'enveloppe en haut à droite, à côté de mon profil. 

Un énorme merci à tous pour votre support!

Revue de presse  

La goélette Grosse-Île sera enfin remorquée, 97 jours après son échouement à Cuba, La Presse Canadienne, 2 mai 2019
https://journalmetro.com/actualites/national/2316488/la-goelette-grosse-ile-sera-enfin-remorquee-97-jours-apres-son-echouement-a-cuba/?fbclid=IwAR3FlabsQSMJHAidX4A23FweZDr51XGlZBZC5jF1Z-_sjIMzrRZOEincgTY

La négligence de Cuba entraîne le pillage d'une goélette du Saint-Laurent
PIERRE SAINT-ARNAUD, La Presse Canadienne, 6 mars 2019 (publié aussi au Quotidien, Nouvelliste, Droit, Tribune, Voix de l’Est, L’actualité, HuffPost)
https://www.lesoleil.com/actualite/la-negligence-de-cuba-entraine-le-pillage-dune-goelette-du-saint-laurent-3182f482a79de0485030485a4643ed4e


Échouée à Cuba depuis deux mois, la goélette Grosse-Île bientôt évacuée, Par David Rémillard -  Radio-Canada, 31 mars 2019
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1161641/goelette-grosse-ile-echouee-cuba-evacuation?partageApp=appInfoiOS&accesVia=partage&fbclid=IwAR15DVaAUEM-bSQFFAVj7lcSmVE9mhA-ksICB6MqKacC5Frby7EckRnhJ-4


La dernière goélette du Saint-Laurent est menacée de saisie par Cuba, Pierre Saint-Arnaud - La Presse canadienne; 5 mars 2019 (publié aussi au Soleil, Quotidien, Nouvelliste, Droit, Tribune, Voix de l’Est, L’actualité, HuffPost,)
https://journalmetro.com/actualites/national/2216480/la-derniere-goelette-du-saint-laurent-est-menacee-de-saisie-par-cuba/?fbclid=IwAR0lzY1CV177bT-q2nG4QWfQeK_KU5akmAXGMX0oe9Ew8oELhNADM_plq-o 

Last Quebec schooner of its kind threatened after grounding in Cuba, CTV news and others english press (Toronto Star, National Post, Gazette, Winnipeg Free Press, Montreal Gazette, etc)
https://www.ctvnews.ca/lifestyle/last-quebec-schooner-of-its-kind-threatened-after-grounding-in-cuba-1.4324906

Échoué à Cuba, un Québécois craint de se faire confisquer son bateau, Tristan Péloquin, Marissa Groguhé – Journal La Presse
https://www.lapresse.ca/international/caraibes/201903/04/01-5216991-echoue-a-cuba-un-quebecois-craint-de-se-faire-confisquer-son-bateau.php?fbclid=IwAR2mLX4un5sjowy4rSfvN8BLSEgNhEzaIEM-ca3TNBH5OWKtKsRyabO24x8

La « dernière goélette du Saint-Laurent » risque d'être saisie par Cuba après son naufrage, David Rémillard -  Radio-Canada
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1156359/goelette-grosse-ile-risque-saisie-cuba-naufrage-didier-epars?fbclid=IwAR2Q-lfzS2a05G7ONHfao-3LqotbIJd6UW1jVs5Kre2b3WfDGLjyVIpH0LU


Liens pertinents

Documentaire sur la goélette Grosse-Île, en VF sous-titrée anglaise : https://youtu.be/zAAMY2Eidoo

La page Facebook : https://www.facebook.com/goeletteGI/

European Maritime Heritage (EMH): http://european-maritime-heritage.org/

La Grosse-Île a été restaurée en respectant la charte de Barcelone:
http://european-maritime-heritage.org/docs/Barcelona%20Charter%20FR.pdf?fbclid=IwAR1cjlgiWsrVseTuueytJ-TSaYNxKyCWzQpNjl8qLUuPn3gzfg1yEQyTQTc

********************************************
Save the Schooner Grosse Île!

On the evening of January 27th, owner and captain, Didier Épars, along with his son, was sailing
his schooner Grosse Île to get out of the path of a storm when the engine failed. Stronger and faster
than predicted, the storm caught up with them and battered down. Fearing for their lives, with no
means of powering the boat in sustained winds of 83-120 km/hr, Didier had no choice but to
volontarily ground the schooner on a remote beach in Cuba and swim to shore with his son.

The next day, the Cuban Army informed them that they and their boat were stranded in a
National Park. Although his son was allowed to leave the island and the insurer was made aware that
the hull had not suffered any significant damage, Didier was taken into custody and still is today.
While he is not under arrest, he cannot leave the schooner Grosse Île until the boat is towed away, or
risk seeing the Grosse Île deemed abandoned under Cuban law and seized. In fact, Cuba had decided
to take possession of the vessel last Monday.

The Grosse Île, strongly listing to one side, has been lying at the complete mercy of the
elements, on a coral reef in shallow waters since this time. To make things worse, she is being
shamelessly looted time after time as Didier watches, powerless to intervene.

Brief History

The Grosse Île was built in 1951 at the Saint-Laurent-de-l'Île-d'Orléans shipyard in Quebec,
using an early 20th century sailing schooner blueprint. Owned by Her Majesty in Canada, she was
assigned to transport army personnel and supplies to the island of Grosse-Île. After 41 years of loyal
service and several changes of hand, her last owner gave up on her, considering the scale of the work
required to restore her seaworthiness. She remained in an abandoned state of utter neglect until 1991,
when Didier Épars recognized her for the Canadian and Quebec maritime heritage vessel that she was.
He purchased her and spent years restoring her back to life in all her former splendour.

She remains to this day, the last seaworthy schooner on the Saint Lawrence River and a source of
national pride for Quebec and Canada. She is also part of the European Maritime Heritage. At the
very least, it can be said that like thousands of ships around the world that have been preserved or
rebuilt, the Grosse Île is a testimony to the heritage of fundamental naval science that enabled the
occupation and development of the territory. But when she sails on the ocean, one can see that the
Grosse Île is not merely a historical vessel, she is the vibrant, dynamic embodiement of new horizons
and old ways.

For more information, see the links below, including a documentary on the history of the Grosse-Île.

Unresponsive Insurance Company

Since the event, the insurer has said very little in its rare communications with Mr. Épars, despite the
fact that the latter is easy to reach via the Internet. For five weeks, nothing was done to get the schooner out of its unfortunate situation.

Positive Media Repercussions

Now that the media has been alerted and articles published by the CBC, La Presse and Canadian Press
(see links below), Canadian authorities appear to have exerted some influence on the situation since the
seizure was not carried out on Monday, March 4th, as planned. It appears clear that Cuba does not want
a diplomatic incident.

Furthermore, the insurance company has now resumed contact with the owner and steps are underway
to find a towing company with the necessary permits to carry out this recovery operation in Cuba.
As quoted in the media, the insurer is asking for a deposit of $140,000. An investment amount has
been negociated as collateral on deliverables.

Objectives of this fundraising

We are launching this fundraiser in anticipation of the expenses, reimbursable or not by the insurance
company, the owner will have to pay to refloat the schooner and tow her to a building site to be
repaired without further delay.

Other alternatives are being considered and there have been several offers of help. Thanks to this
beautiful solidarity, we will get there!
Thank-you in advance for your generosity in saving the schooner Grosse Île. We will keep you
informed of the progress and impact of your donations on this upcoming rescue, which we hope will
happen as soon as possible.

Note that any money raised and spent that is reimbursed by the insurance, as well as any funds received
in excess, will be donated to the non-profit organization GREMM dedicated to scientific research on
the whales of the St. Lawrence and education about conservation of marine environments.
Please join us in our efforts to help the owner cover the costs he is unwillingly incurring, grounded by
sea and by military forces, to avoid having the Grosse Île confiscated under Cuban law. It is out of the
question for Didier Épars to abandon the schooner and we thank him for this!

Had the insurance company fulfilled their responsibilities within a reasonable time, the boat would
have been rescued and Didier Épars would have sailed away on her a long time ago.
Presently, he is facing over $6,000 in accomodation-related charges and telephone bills in excess of
$3,000. Every day, the charges increase and still nothing is being done. Didier Épars cannot afford
this. Helping him cover these expenses also goes towards saving the Grosse Île...

Whatever your contribution, small streams come together to form large rivers. These large rivers,
tinted by the milk of human kindness, will allow this schooner to reach the ocean once more and keep
sailing under the Canadian flag.

Notes:

- If you prefer to send a donation via Interac, here is Didier's email address:
didierepars@gmail.com
- Didier Épars was named sole beneficiary authorized to withdraw funds available through the
GoFundMe website, however, this site does not service Cuba. I was therefore obliged to withdraw the
funds myself and send them to him via interac. Rest assured that this is done in complete agreement
with him. At the moment, funds have been withdrawn to foot a $900 minimum payment bill for
accomodation.
- I am a friend of Didier's and I share with him the dream that one day, troubled youth can board the
schooner in partnership with the street youth support group that I work for.
- If you have any questions, please do not hesitate to communicate with me by clicking on the
envelope at the top right of the screen, next to my profile.

Thanks to everyone for your support!

English Newspaper  

Last Quebec schooner of its kind threatened after grounding in Cuba, CTV news and others english press (Toronto Star, National Post, Gazette, Winnipeg Free Press, Montreal Gazette, etc)
https://www.ctvnews.ca/lifestyle/last-quebec-schooner-of-its-kind-threatened-after-grounding-in-cuba-1.4324906

 
Relevant links

Documentary on la goélette Grosse-Île, English subtitles : https://youtu.be/zAAMY2Eidoo

Facebook' s page: https://www.facebook.com/goeletteGI/

European Maritime Heritage (EMH): http://european-maritime-heritage.org/

Grosse Île has been restored respecting the Barcelona Charter:
http://european-maritime-heritage.org/docs/Barcelona%20Charter%20FR.pdf?fbclid=IwAR1cjlgiWsrVseTuueytJ-TSaYNxKyCWzQpNjl8qLUuPn3gzfg1yEQyTQTc

+ Read More
Bonjour à tous, généreux donateurs.

Voici des nouvelles de la Goélette. L'article plus bas a été publié par l'Escale Nautique. Une mise à jour s'impose: l'assurance a fait remettre la Grosse-Ile à l'eau, contre la volonté de Didier: "Je suis restée 106 jours pour la sauver et ils le remettent à l'eau sans protection, pas d'anti fouling, de la bouffe pour les vers...".

Il faut savoir aussi qu'en plus des vols, l'eau a sérieusement endommagé l'intérieur, les bois, l'électricité, le moteur est foutu... Une très grosse pente à remonter, avec une assurance qui fait tout pour ne pas payer. Que réserve l'avenir à la Goélette Grosse-Ile?

"La goélette Grosse Île rescapée, mais pas encore tirée d’affaire

La goélette Grosse-Île a été rapatriée et mise au sec aux îles Caïmans au début du mois de mai. Un renflouement qui met fin à trois mois interminables de palabres et de difficultés administratives qui ont lamentablement ralenti les opérations.

Si la structure de la goélette du Saint-Laurent est intègre malgré son séjour prolongé couchée sur un récif, les importants dégâts occasionnés par le pillage systématique du navire compliquent sérieusement la reprise des activités de navigation.

Didier Épars, l’armateur qui a restauré la goélette, a passé trois mois à surveiller son navire dans des conditions pénibles. Son départ des lieux du naufrage aurait privé le navire de la couverture d’assurance, ce qui ouvrait la voie à une confiscation.

Malade et assigné à résidence par l’armée cubaine, Didier Épars n’a pu empêcher le pillage nocturne qui a vidé le navire de tout son contenu. Le gréement courant a aussi disparu ainsi que plusieurs voiles.

M. Épars soupçonne sérieusement les militaires d’être les auteurs de ces vols dans la mesure où ils disposent d’embarcations alors que les Cubains en sont généralement dépourvus.

La compagnie d’assurance a fait traîner les choses en longueur, attendant la fin de la couverture en date du 26 février d’après M. Épars.

L’aide conjuguée de deux personnes particulièrement actives et efficaces à Montréal, Caroline Dufour et Leïla Boily-Asriap, ont permis de débloquer la situation en alertant les médias et en faisant circuler les informations via les réseaux sociaux. Elles se sont aussi chargé de coordonner et de mener de nombreuses démarches.

La pression médiatique a fini par faire bouger tous les acteurs, notamment Affaires mondiales Canada qui a affecté un fonctionnaire sur le dossier auprès des autorités cubaines. Les permis nécessaires ont fini par arriver, mais le bateau a été remorqué aux îles Caïmans contre la volonté de M. Épars qui souhaitait l’emmener dans un chantier mieux équipé et plus approprié aux besoins du navire. Les îles Caïmans ne constituent pas par ailleurs un bon site d’entreposage, puisque le secteur se trouve sur la route des ouragans.

Les relations tendues avec un assureur, qui donne tous les signes d’une entreprise cherchant à échapper à ses obligations, augurent encore un lot de difficultés pour la suite des choses. Les équipements volés n’étant pas couvert par la police d’assurance, la facture totale pour remettre la goélette en état de naviguer dépasse largement les moyens de M. Épars. Une affaire qui risque de prendre encore pas mal de temps avant son règlement. Une campagne de socio-financement a été mise sur pied par les amis de M. Épars. "
+ Read More
Samedi le 4 mai 2019

Allo à tous nos généreux donateurs,

Voici en primeur des photos du sauvetage de la Grosse-Île! (Je ne peux pas mettre plus de trois photos :-( )

Didier s’est arraché les cheveux en les voyant tirer par bâbord, là où il n’y avait pas d’eau… vers la plage. Ça ne faisait aucun sens à ses yeux. Il y avait carrément une butte de ce côté. Alors que la proue de la Grosse-Île pointait déjà vers un plus profond niveau d’eau. La précieuse petite marée commençait à se retirer quand ils ont réussi à la dégager avec des flotteurs.

Le remorqueur s’est ensuite enfargé dans un mooring en partant pour les Cayman.

Les images qui vous viennent sont parfaitement représentatives du fond de cette histoire : Incompétences solide, lenteur, manque d’ouverture et de respect de l’expertise du capitaine, de toute logique concernant un tel projet de sauvetage. En somme, manque de stratégie claire, de transparence et de communication. Le tout dans un pays ou tout fonctionne autrement, un pays de dictature, dans une ile insulaire avec une armée corrompue.

Malgré tout, la Goélette Grossse-Ile devrait arriver en sécurité demain ou mercredi aux Îles Caïmans! C'est une grand victoire.

Un immense merci à tous pour votre précieux support, vos dons et vos beaux mots d’encouragement que Didier pourra lire en entier lors de son retour au Québec, au courant de la semaine.

N’oubliez pas de vous abonner à la page de la grosse ile! https://www.facebook.com/goeletteGI/

La collecte de fonds reste primordiale, vu les vols et tout ce que l’assurance ne voudra pas payer.

N’hésitez pas à la partager !
+ Read More
Voici un message de Didier sur Facebook!

"Communication à Tous, la Grosse-île à quitté Maria La Gorda à 12 h 05 pour un chantier Naval. Je suis heureux la coque est sauvée. Le Québec et le Canada garde sa dernière goélette vivante. Histoire à Suivre. Merci à tous, je suis touché, bouleversé, par votre solidarité, vos dons, vos messages. On a fait cela tous ensembles, sans les autres on est rien. Je salue en particulier deux femmes extraordinaires pour leur mobilisation dans toutes ces difficultés. Caro Duff et Leila Boily-Afriat Cela les a mobilisées 24/24h depuis trois mois. Heureusement elles ont pu se relayées, mes dames je vous embrasses et vous tous je vous sers sur mon coeur de Marin. Nautae Semper Liberi"

J'aimerais ajouter que selon l'armée, c'est le premier bateau rescapé à Cuba qui réussit à sortir du pays! Nous avons tous réussi ensemble cet exploit!!

Merci!!!

Lien vers la publication facebook:
https://www.facebook.com/didier.epars/posts/10156498234674037
+ Read More
La GOÉLETTE FLOTTE!

Il aurait été insensé de vous partager toutes les nombreuses péripéties des derniers jours. Aussi, nous sommes de tout cœur avec les sinistrés du Québec.

Nous avons le plaisir de vous annoncer que la Goélette Grosse-Iles flotte et est prête pour son grand voyage vers une cale sèche bien méritée !

Ici un article de la Presse canadienne https://journalmetro.com/actualites/national/2316488/la-goelette-grosse-ile-sera-enfin-remorquee-97-jours-apres-son-echouement-a-cuba/?fbclid=IwAR2_ziqfSkciB88pexjkFqetCKwjl9L1WtfwxjhOmzBXgX7aW4LE8vZSjCI

La collecte de fonds reste primordiale, vu les vols et tous ce que l’assurance ne voudra pas payer. https://www.gofundme.com/aidons-la-derniere-goelette-du-stl

Merci encore aux donateurs, vos dons sont précieux!

N’oubliez pas de vous abonner à la page de la grosse ile! https://www.facebook.com/goeletteGI/
+ Read More
Read a Previous Update

$11,815 of $20,000 goal

Raised by 211 people in 4 months
Your share could be bringing in donations. Sign in to track your impact.
   Connect
We will never post without your permission.
In the future, we'll let you know if your sharing brings in any donations.
We weren't able to connect your Facebook account. Please try again later.
MP
$100
Miriam Paterson
23 days ago
RD
$50
René Dallaire
28 days ago
CR
$10
Chance Rose-Martine
29 days ago
$50
Martin John
29 days ago
JM
$20
Jean-Pierre Munger
1 month ago
$50
Anonymous
1 month ago
ES
$10
Eric Sigouin
1 month ago
FM
$50
Frederic Mayrand
2 months ago
BH
$110
benoit houle
2 months ago
or
Use My Email Address
By continuing, you agree with the GoFundMe
terms and privacy policy
There's an issue with this Campaign Organizer's account. Our team has contacted them with the solution! Please ask them to sign in to GoFundMe and check their account. Return to Campaign

Are you ready for the next step?
Even a $5 donation can help!
Donate Now Not now
Connect on Facebook to keep track of how many donations your share brings.
We will never post on Facebook without your permission.